Scherzer, l’un des contrats de plus de 100 M $ qui rateront le match des étoiles

Stephen Hawkins, The Associated Press

De retour au monticule, Max Scherzer a retiré 11 frappeurs sur des prises et n’a alloué que deux coups sûrs en six manches.

Ce retour impressionnant est survenu après une absence de sept semaines en raison d’une blessure aux obliques, absence qui explique son exclusion de la formation de la Nationale en vue du match des étoiles à sa première saison avec les Mets de New York.

Partant de la Nationale lors des sept dernières années, Scherzer n’a amorcé que neuf matchs cette saison — incluant son départ de mardi, à Cincinnati —, compilant un dossier de 5-1 avec une moyenne de points mérités de 2,26.

Scherzer touche un montant record de 43,3 millions $ US cette saison, la première d’un contrat de trois campagnes qui lui rapportera 130 millions $. Mais il n’est pas l’unique joueur qui a obtenu un mirobolant contrat avant la saison 2022 et dont le nom n’apparaît pas sur les formations en vue de la calssique annuelle.

Des 14 joueurs qui ont signé un contrat d’une valeur de plus 100 millions $, que ce soit sur le marché des joueurs autonomes ou en signant une prolongation de contrat, aucun ne sera du match des étoiles du 19 juillet au Dodger Stadium. Trois d’entre eux étaient des partants de cette rencontre l’an dernier avec leur ancien club: Freddie Freeman, Nick Castellanos et Marcus Semien.

Parmi ceux qui n’ont pas été invités au match des étoiles, notons:

— Corey Seager (325 millions $ pour 10 ans). L’arrêt-court des Rangers du Texas et joueur par excellence de la Série mondiale en 2020 avec les Dodgers a frappé quatre circuits à ses cinq derniers matchs, mais ne frappe que pour ,245/,317/,456 avec 19 circuits et 45 points produits.

— Wander Franco (182 millions pour 11 ans et une clause d’option à la discrétion du club pour une 12e saison). Le jeune arrêt-court de 21 ans n’a disputé que 58 rencontres, maintenant des moyennes de ,260/,308/,396. Son nom vient d’être inscrit sur la liste des blessés en raison d’une blessure à un poignet et il a raté la majeure partie du juin, touché au quadriceps droit.

— Kris Bryant (182 millions $ pour sept saisons). Le voltigeur de gauche et frappeur désigné a été limité à 29 rencontres avec les Rockies du Colorado en raison de deux séjours sur la liste des blessés avec des problèmes au bas du dos.

— Semien (175 millions $ pour sept ans). Son premier circuit n’a été frappé que le 28 mai, à son 44e match avec les Rangers. Il en a ajouté 10 à ses 33 dernières rencontres. Mais il est encore loin des 45 qu’il a frappés avec les Blue Jays de Toronto l’an dernier, un record des Majeures pour un deuxième-but.

— Matt Olson (168 millions $ pour huit saisons). Échangé par les Athletics d’Oakland aux Braves d’Atlanta ce printemps pour pallier la perte de Freeman au premier sac, Olsen a immédiatement signé un pacte à long terme en Georgie. Il frappe pour ,254/,345/,469 avec 13 circuits et 49 points produits.

— Freeman (162 millions $ pour six ans). Vainqueur de la Série mondiale avec les Braves l’an dernier, il frappe pour ,304/,381/,494 avec 11 circuits et 54 points produits cette saison, mais quatre de ses coéquipiers des Dodgers ont percé la formation de la Nationale.

Les autres joueurs de cette liste l’arrêt-court des Tigers de Detroit Javier Baez, le deuxième-but des Red Sox de Boston Trevor Story, les droitiers des Blue Jays Jose Berrios et Kevin Gausman, le gaucher des Mariners de Seattle et vainqueur du Cy-Young dans l’Américaine en 2021 Ricky Ray, ainsi que l’arrêt-court et le voltigeur de centre Carlos Correa et Byron Buxton, des Twins du Minnesota.

Histoire de famille

Il y aura deux frères parmi les partants de la Nationale, puisque le receveur des Cubs de Chicago Willson Contreras et le frappeur désigné William Contreras, des Braves, ont été élus au sein de la formation.

C’est la première fois depuis la classique de 1992 qu’un tel fait d’armes se produit. Cette années-là, l’Américaine comptait sur le receveur Sandy Alomar fils et son frère Roberto au deuxième but comme partants. Les deux Alomar avaient alors commencé leur troisième match des étoiles consécutif.

La dernière fois que deux frères ont participé au match des étoiles est en 2003. Aaron et Bret Boone étaient alors tous deux réservistes à l’avant-champ: Aaron pour l’Américaine; Bret pour la Nationale. 

Encore Alcantara

Le droitier des Marlins de Miami Sandy Alcantara a maintenant lancé 19 manches d’affilée sans accorder de points.

Alcantara a retiré 10 frappeurs sur des prises en huit manches contre les Angels de Los Angeles mardi dernier, après un match complet contre les Cardinals de St. Louis à son départ précédent. Il a ensuite lancé sept manches sans donner de points face aux Mets dimanche, journée où il a été nommé au sein de la formation de la Nationale pour le match des étoiles.

Avec neuf victoires cette saison (contre trois revers), Alcantara a déjà égalé sa marque personnelle pour les victoires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires