Quioto prend le relais de Mihailovic et mène le CF Montréal à un gain de 4-3

Michel Lamarche, La Presse Canadienne
Quioto prend le relais de Mihailovic et mène le CF Montréal à un gain de 4-3

MONTRÉAL — Pour les 14 225 spectateurs réunis au stade Saputo, c’était le genre de match de soccer que l’on ne voit pas assez souvent et qu’ils ont probablement savouré. Pour un défenseur, comme Joel Waterman, du CF Montréal, c’est le type de duels que l’on veut éviter mais que l’on va accepter si les chiffres au tableau indicateur vont en votre faveur. Comme ce fut le cas samedi soir.

Romell Quioto a marqué ses deux premiers buts depuis le 16 avril et le CF Montréal a fait fi d’une blessure à Djordje Mihailovic en première demie pour arracher une victoire de 4-3 au FC Cincinnati.

Quioto a d’abord touché la cible lors des arrêts de jeu de la première demie avant d’inscrire l’éventuel filet victorieux, sur un penalty avec un peu plus de 30 minutes à jouer à la deuxième demie.

Waterman et Mathieu Choinière ont marqué les autres buts du CF Montréal (7-5-2) lors de cet autre match spectaculaire entre ces deux formations.

«Je suis content d’avoir gagné parce qu’on sort d’un long cycle», a déclaré l’entraîneur-chef Wilfried Nancy.

(…)

«Je suis content parce que c’était un match qui n’était pas génial. Cincinnati va poser des problèmes par rapport à sa façon de jouer, car ils sont très bons pour prendre de la profondeur. On a eu de la difficulté par rapport à ça. Je suis content que les gars aient trouvé les ressources pour gagner ce match-là, et pour une fois, je dirais que la manière, par le fait qu’on va partir en vacances, je vais l’oublier.»

Lors des quatre dernières parties entre ces deux équipes, il s’est marqué exactement 23 buts. Le CF Montréal en a inscrit 13 et a pu gagner trois de ces quatre rencontres. L’autre match s’est terminé par un score de… 0-0.

«Nous avons toujours des matchs avec beaucoup de buts contre cette équipe. Je ne sais pas pourquoi. À titre de défenseur, j’aime être beaucoup plus efficace en défensive. Mais au moins, lorsque vous marquez plus de buts qu’eux, c’est ce qui compte en bout de ligne», a déclaré Waterman, qui a joué devant ses parents, venus de Vancouver.

Junior Moreno a mené l’attaque du FC Cincinnati (6-7-1) avec un doublé. Alvaro Barreal a également déjoué Sebastian Breza.

Mihailovic, l’une des révélations en MLS en 2022, s’est blessé à la cheville gauche pendant la troisième minute de jeu, en tentant une manoeuvre défensive pour freiner un rival.

Après avoir reçu la visite du soigneur sur le terrain, Milhailovic est resté dans le match, mais il a abdiqué pendant la 16e minute après avoir tenté une passe.

«On est en train de voir un peu ce qu’il en est. Ce n’est pas quelque chose de grave, il avait déjà eu ça auparavant. Sa cheville a un peu tourné mais pour l’instant, on m’a dit que ce n’est pas trop grave», a fait savoir Nancy lorsqu’il a été invité à donner une mise à jour de la blessure à son milieu de terrain.

Reste à voir si Mihailovic sera en mesure de porter les couleurs de l’équipe nationale des États-Unis lors du tournoi de la Ligue des nations de la Concacaf, au cours des deux prochaines semaines.

Après cette trêve internationale de deux semaines, le CF Montréal sera de retour au stade Saputo pour y affronter le Austin FC, le samedi 18 juin.

Une demie spectaculaire

Avant de croiser le fer samedi, deux des trois derniers duels entre le CF Montréal et le FC Cincinnati avaient offert du jeu spectaculaire et beaucoup de buts. Le scénario s’est répété en première demie.

Pendant les 45 premières minutes de jeu, les deux clubs ont tenté 12 tirs, dont sept sont venus du CF Montréal. Les hommes de Wilfried Nancy en ont cadré trois et deux ont trouvé refuge derrière Roman Celentano.

Toutefois, c’est le FC Cincinnati qui a ouvert la marque lorsque Moreno a fait dévier du pied droit une tête de Brandon Vazquez, à la 12e minute de jeu, à partir d’un coup de pied de coin.

Nullement démoralisés par ce but et par la sortie de Mihailovic, les joueurs du CF Montréal ont égalé le score à la 21e minute lorsque Waterman a capitalisé sur une séquence identique à celle qui avait mené au but des visiteurs.

Puis, Quioto a donné l’avance au CF Montréal vers la toute fin de la première demie, lorsqu’il a profité d’une belle passe de Joaquin Torres et de la piètre réaction de deux défenseurs adverses pour briser l’égalité.

Les pétarades offensives se sont poursuivies de part et d’autre en deuxième demie.

Choinière a d’abord accru l’avance du CF Montréal dès la 46e minute avant que Barreal ne réduise l’écart à un but quelque six minutes plus tard.

Quioto a toutefois redonné une avance de deux buts à la formation montréalaise. Il a fait vibrer les cordages sur un penalty décerné après l’intervention de l’assistant vidéo à l’arbitrage, à l’aide d’un tir que Celentano a failli stopper.

Quelque quatre minutes plus tard, ce fut au tour de Moreno d’inscrire son deuxième but de la rencontre, ramenant de nouveau le match à un seul but d’écart.

Le CF Montréal a ensuite tenu le coup.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires