Mondial junior: Le Canada termine la ronde préliminaire en défaisant la Finlande 6-3

La Presse Canadienne
Mondial junior: Le Canada termine la ronde préliminaire en défaisant la Finlande 6-3

EDMONTON — Le Canada a inscrit trois buts sans riposte en première période pour vaincre la Finlande 6-3, lundi soir, lors du dernier match des deux équipes dans la ronde préliminaire du Championnat mondial de hockey junior.

Grâce à cette victoire, le Canada (4-0-0-0) est resté invaincu depuis le début du tournoi et il s’est assuré du premier rang du Groupe A. Lors des quarts de finale, il croisera le fer avec la Suisse, quatrième du Groupe B après sa victoire de 3-2 contre l’Autriche plus tôt durant la journée.

L’équipe canadienne s’est propulsée en avant 3-0 au premier engagement grâce aux buts de Brennan Othmann, Tyson Foerster et Connor Bedard. Ridly Greig et Mason McTavish ont aussi fait mouche, au deuxième tiers, alors que William Dufour a complété la marque dans un filet désert.

Greig était ennuyé par de petits bobos après le match. Non seulement Greig a-t-il obtenu un but et une aide, mais en plus, l’espoir des Sénateurs d’Ottawa a bloqué des tirs potentiellement dangereux quand Équipe Canada s’est retrouvé dans l’eau chaude, en troisième période, à cause de pénalités.

«Tout ce qui doit être fait pour gagner, tout ce qui doit être fait pour les gars ou pour aider à aller chercher un élan, je vais le faire, a déclaré Greig. Si je dois m’interposer devant un lancer frappé, je vais le faire.»

McTavish a conclu la rencontre avec un but et deux mentions d’aide. Bedard et Greig ont aussi obtenu une assistance pour le Canada. Olen Zellweger a participé à trois réussites des siens.

Dylan Garand a stoppé 22 des 25 rondelles dirigées vers lui devant la cage du Canada. Il a signé trois victoires en autant de départs depuis le début du tournoi.

Samuel Helenius, Joakim Kemell et Roby Jarventie ont enfilé l’aiguille pour la Finlande, qui a alloué plus de trois buts dans une partie pour une première fois dans ce tournoi.

Leevi Merilainen a cédé cinq fois en 36 lancers pour les Finlandais.

Les unités spéciales ont joué un rôle-clé dans ce match. Le Canada a marqué deux buts en autant d’opportunités en avantage numérique. La Finlande n’a inscrit qu’un but en cinq tentatives.

«J’ai trouvé que notre jeu en désavantage numérique aujourd’hui a été de niveau élite. Tellement de gars ont bloqué des tirs. Et c’est un très bon signe pour une équipe qui essaie de gagner quelque chose», a affirmé McTavish.

«La Finlande est une très bonne équipe. Je pense que sa fiche était de 3-0 avant ce match et leur attaque à cinq est incroyable. Donc, le fait que notre désavantage numérique ait tenu le coup contre l’une des meilleures attaques à cinq du tournoi est énorme pour nous», a-t-il ajouté.

La Finlande (2-1-1-0) termine au deuxième échelon du Groupe A et elle affrontera l’Allemagne, qui s’est classée troisième du groupe B à la suite de sa défaite de 4-2 contre la Suède, lundi soir. La Suède (3-0-1-0) a complété le volet préliminaire au deuxième rang du groupe B, derrière les États-Unis.

Poussée offensive après un lent départ

Les hommes de Dave Cameron ont mis du temps à se mettre en marche et ils n’ont pas été en mesure de décocher un tir au filet lors des premières minutes. La Finlande a réussi quelques percées en territoire canadien, mais elle n’a pas été plus menaçante.

Les représentants de l’unifolié ont ouvert le pointage après 6:21 de jeu. Bedard est sorti du coin avec le disque et il l’a glissé à Zellweger. Le tir de la pointe du défenseur a habilement été dévié par Othmann pour déjouer Merilainen.

Greig a été à l’origine du deuxième but des siens, moins de six minutes plus tard. L’espoir des Sénateurs d’Ottawa s’est faufilé à travers la défensive finlandaise et il a amené la rondelle au filet. Foerster a bien suivi le jeu et il l’a poussée dans une cage libre.

Bedard s’est signalé avec moins de trois minutes à écouler au premier engagement. Il a accepté une belle passe de McTavish et il a décoché un violent tir des poignets qui a trompé la vigilance de Merilainen par-dessus l’épaule gauche.

La Finlande a profité d’un moment de flottement en défensive pour réduire l’écart avant de rentrer au vestiaire. Helenius a été oublié dans l’enclave et son tir a touché le bâton du défenseur Ronan Seeley. La rondelle a changé de trajectoire pour surprendre Garand.

Greig et McTavish ont repris là où ils avaient laissé en faisant scintiller la lumière rouge au deuxième vingt. Greig a d’abord sauté sur un disque libre pour accentuer l’avance à 4-1 avant que McTavish décoche un puissant tir sur réception qui n’a donné aucune chance au gardien de la Finlande.

Kemell, tôt en troisième période, et Jarventie, avec 3:37 à écouler, ont rapproché la Finlande à 5-3, mais Dufour a mis fin au débat dans un filet désert.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires