Matthew Tkachuk revient dans la province où il a été adoré, et détesté

Steven Sandor, La Presse Canadienne
Matthew Tkachuk revient dans la province où il a été adoré, et détesté

EDMONTON — Pendant six saisons, Matthew Tkachuk a arboré un uniforme décoré d’une lettre «C» à laquelle est attachée une ardente flamme. Mais à la veille de son retour à Calgary, il a essayé de ne pas trop s’enflammer.

«Bien sûr, j’y ai pensé», a déclaré Tkachuk après l’entraînement des Panthers de la Floride, tard lundi matin à Edmonton, en prévision du match contre les Oilers en soirée.

«Mais tant que demain (mardi) ne sera pas arrivé, je ne serai probablement pas capable de vous fournir une bonne réponse là-dessus.»

Le concepteur du calendrier de la LNH a fait de son mieux pour minimiser la trame dramatique liée à un retour de Tkachuk.

Les Panthers disputent deux matchs en Alberta en deux soirs. D’abord, à Edmonton, où Tkachuk a été l’ennemi public numéro 1 pendant six saisons. Mardi, les Panthers joueront au Saddledome, une enceinte sportive où Tkachuk a été un héros.

Il n’y a pas de journée de congé entre les deux matchs pour aider à accentuer le battage médiatique et très peu d’opportunités pour les médias de braquer caméras et magnétophones devant l’attaquant de puissance américain.

«En ce moment, c’est un peu comme n’importe quel voyage à l’étranger», a répondu Tkachuk lorsqu’il s’est fait demander ce à quoi il s’attendait lors de son escale à Calgary. «Je ne ressens rien de particulièrement spécial vis-à-vis celui-ci (contre les Oilers), mais je suis sûr que ce sera (spécial) demain.

«Nous avons le match ce soir, et notre équipe se concentre à fond sur celui-là, sans laisser les émotions nous entraîner au-delà de cette rencontre. Mais demain sera spécial pour moi, c’est sûr.»

Tkachuk, qui a connu une campagne de 104 points avec les Flames en 2021-22- et amassé 382 points en six saisons à Calgary, a été échangé à la Floride pendant l’entre-saison, en retour de l’attaquant Jonathan Huberdeau et du défenseur MacKenzie Weegar.

C’est le genre de méga-transactions que l’on ne voit plus beaucoup dans la LNH de nos jours, parce que bon nombre de clubs n’ont que très peu de marge de manoeuvre vis-à-vis le plafond salarial.

Mais ce fut l’un des gestes du directeur général Brad Treliving dans un plan global de reconstruction rapide des Flames après que l’attaquant vedette Johnny Gaudreau eut décidé de se joindre aux Blue Jackets de Columbus à titre de joueur autonome.

Avant le match de lundi, Tkachuk totalisait 27 points en 18 parties avec les Panthers tandis que Huberdeau en a récolté 10, également en 18 rencontres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires