Les White Sox ont affronté les Twins, malgré la fusillade survenue à Chicago

Mark Gonzales, The Associated Press
Les White Sox ont affronté les Twins, malgré la fusillade survenue à Chicago

CHICAGO — Les White Sox ont discuté avec les Ligues majeures de la possibilité de remettre leur match contre les Twins du Minnesota, après qu’un tireur ait ouvert le feu lors d’une parade du 4 juillet en banlieue de Chicago, tuant au moins six personnes. 

Après avoir discuté avec le Baseball majeur et les autorités locales, les White Sox ont donné le feu vert à un match qui s’est soldé 6-3 en faveur des Twins, en 10 manches. 

Le spectacle pyrotechnique qui devait avoir lieu après la rencontre a été annulé.

«Nous sommes de tout coeur avec la communauté de Highland Park, ont déclaré les White Sox par communiqué, avant le match.

«L’ensemble de l’organisation tient à offrir ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes de cette terrible fusillade, ainsi qu’à tous ceux qui ont été affectés par cette tragédie.» 

Le tireur a blessé au moins 30 personnes, et des milliers de spectateurs, parents avec des poussettes, et enfants sur leurs bicyclettes ont fui en panique, ont précisé les policiers. 

La police a arrêté comme suspect Robert Crimo III, qui est âgé de 22 ans.

«Il faut que (les choses changent), a dit le spécialiste des fins de match des White Sox Liam Hendricks. Il faut qu’on pose un geste, que quelque chose se produise, car trop de gens perdent la vie.» 

La fusillade est la plus récente à affecter la vie quotidienne des Américains. Des écoles, des églises, des supermarchés et maintenant des défilés sont ciblés par les tireurs. 

«Malheureusement, ça fait maintenant partie de notre quotidien, a dit le gérant des White Sox Tony LaRussa à propos de la fusillade. Ça arrive beaucoup trop souvent. 

«Même s’il y a un motif, il n’est pas valable. Ça ne fait aucun sens», a-t-il ajouté. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires