Les Islanders éliminent le Phoenix, accèdent à la finale de la LHJMQ

La Presse Canadienne

SHERBROOKE, Qc — Pour la première fois de leur histoire, les Islanders de Charlottetown se sont qualifiés pour la série finale de la Coupe du Président, lundi soir, après avoir pris la mesure du Phoenix de Sherbrooke 4-3 au Palais des Sports Léopold-Drolet.

Les Islanders ont du même coup remporté la série au meilleur des cinq matchs 3-1 en demi-finales des séries éliminatoires de la LHJMQ.Ils y affronteront les vainqueurs de l’autre demi-finale entre les Remparts de Québec et les Cataractes de Shawinigan. 

«C’est une très grosse étape pour notre concession, a déclaré l’entraîneur-chef des Islanders Jim Hulton en visioconférence d’après-match. Nous avons fait de nombreux sacrifices au fil des ans pour nous rendre ici. C’est très significatif pour nous, car nous sommes passés si près si souvent.»

Le Phoenix, qui luttait pour sa survie, a commencé la rencontre du mauvais pied. Keiran Gallant a ouvert la marque à 6:06 pour les Islanders, tandis que les locaux n’avaient toujours pas de tir au but avec presque sept minutes d’écoulées à la période. 

Le Phoenix n’était pas au bout de ses peines. 

Brett Budgell a doublé l’avance des Islanders en supériorité numérique à 13:32 du premier vingt, avant que l’espoir du Canadien de Montréal, Joshua Roy, ne rétrécisse l’écart de moitié 1:56 à écouler à la période. 

Budgell est revenu à la charge après moins de cinq minutes au deuxième tiers, cette fois-ci en infériorité numérique, puis William Trudeau a porté la marque à 4-1 avant même la 10e minute de jeu de la période. 

Le match aurait pu basculer avec 48 secondes à faire en deuxième période, lorsque Xavier Simoneau a frappé Xavier Parent de dos. Parent a paru sonné et Simoneau a écopé d’une pénalité majeure et d’une punition de match. 

Quant à savoir si le geste de Simoneau devait être revu par le préfet de discipline du circuit Courteau, Hulton a simplement dit «nous verrons ce qu’ils prendront comme décision».

Parent en a néanmoins profité pour redonner espoir au Phoenix en trouvant le fond du filet des Islanders deux fois en 4:15 au début du troisième vingt — dont un en avantage numérique après 28 secondes de jeu —, portant la marque à 4-3. 

Ce fut toutefois trop peu, trop tard pour le Phoenix.

Le gardien des Islanders Francesco Lapenna a repoussé 36 des 39 tirs dirigés vers lui, alors qu’Ivan Zhigalov a effectué 14 arrêts devant la cage du Phoenix.  

Remparts 2 – Cataractes 3 (P) (La série est égale 2-2)

Mavrik Bourque a joué les héros avec 4:19 à jouer à la première période de prolongation lundi soir au Centre Gervais Auto, permettant aux Cataractes de Shawinigan d’arracher une victoire de 3-2 aux Remparts de Québec.

La série demi-finale de la LHJMQ est donc égale 2-2, et le match ultime sera présenté mercredi soir, au Centre Vidéotron. 

Les Cataractes ont donné le ton à la rencontre lorsque Pierrick Dubé a ouvert la marque en avantage numérique avec 25,4 secondes à écouler au premier engagement. Le tir a dévié sur Louis Crevier avant de déjouer le portier des Remparts William Rousseau. 

Le joueur de centre des Remparts de Québec Zachary Gravel a cependant ramené les deux équipes à la case départ en faisant dévier un tir de Crevier qui a trompé la vigilance d’Antoine Coulombe, en début de période médiane. 

Vsevolod Komarov a ensuite procuré les devants aux Remparts avec son deuxième filet des séries éliminatoires, à 9:45 du deuxième tiers. 

Les Cataractes, faisant face à l’élimination, n’avaient plus que 20 minutes pour renverser la vapeur dans cette série. Ce qu’ils ont fait.

Angus Booth a d’abord battu Rousseau après seulement 1:03 d’écoulées en troisième période pour redonner vie au Centre Gervais Auto. C’était alors 2-2, mettant la table pour le filet victorieux de Bourque en première prolongation. 

Rousseau a effectué 43 arrêts devant le filet des Remparts, tandis que Coulombe a conclu sa soirée de travail en ayant repoussé 39 lancers. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires