Les Cataractes battent les Bulldogs 3-2 et s’assurent de passer au prochain tour

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
Les Cataractes battent les Bulldogs 3-2 et s’assurent de passer au prochain tour

SAINT-JEAN, N.-B. — Menés par son capitaine Mavrik Bourque, les Cataractes de Shawinigan sont devenus la première équipe à assurer sa participation à au moins la demi-finale de la Coupe Memorial.

Bourque a récolté un but et deux aides, Olivier Nadeau a touché la cible en avantage numérique en troisième période et les champions de la LHJMQ ont défait les Bulldogs de Hamilton 3-2, jeudi à la TD Station.

Étiquetés comme négligés avant le tournoi, les Cataractes (2-0-0-0) occupent le premier rang du classement avec six points, devant les Sea Dogs de Saint-Jean (1-0-1-0, 4 pts), les Oil Kings d’Edmonton (0-1-0-1, 2 pts) et les Bulldogs (0-0-0-2, 0 pt). 

«Je l’ai déjà dit, mais nous croyons en nous, a dit Bourque. Nous sommes ici pour avoir du plaisir. Nous avons une belle gang de gars. Et quand nous sommes sur la glace, nous faisons notre travail.»

Le duel de samedi entre les Cataractes et les Sea Dogs déterminera laquelle des deux équipes accédera directement en finale, mercredi. Le perdant devra passer par la demi-finale, lundi, contre les Oil Kings ou les Bulldogs, qui ont rendez-vous vendredi.

«Les gars offrent des performances inspirées et ils sont engagés envers leurs coéquipiers et l’équipe, envers une certaine façon de jouer, a dit l’entraîneur adjoint Pascal Dupuis. C’est un groupe tellement uni.»

Xavier Bourgault a également amassé un but et deux aides pour les Cataractes. Antoine Coulombe a stoppé 38 tirs à sa première sortie du tournoi.

«C’est sûr qu’il y a une compétition entre les gardiens, mais ‘Lavy’ (Charles-Antoines Lavallée) et moi avons une bonne relation, a souligné Coulombe. Ça m’a fait de quoi de ne pas commencer le tournoi. Je voulais rebondir ce soir.»

Du côté des Bulldogs, champions de la Ligue de l’Ontario, Mason McTavish et Avery Hayes ont fait bouger les cordages. Marco Costantini a effectué 31 arrêts.

L’avantage numérique des Cataractes a fait des ravages, générant trois buts en sept occasions.

«Il y a quelques décisions en troisième période, dans un match de 2-2, qui ne m’ont pas vraiment plu, surtout celle qui a mené au but gagnant, a admis l’entraîneur-chef des Bulldogs, Jay McKee. Mais c’est ça le hockey.

«Ils ont réussi de bons jeux en avantage numérique. Même si nous les avions étudiés sur vidéo, leur exécution était splendide. […] Mais nous ne pouvons pas être frustrés. J’ai aimé notre effort.»

Ce sont les Bulldogs qui ont dicté le jeu en début de rencontre, décochant 11 des 12 premiers tirs au but.

Ils en ont profité pour prendre les devants à 5:08, lors d’un avantage numérique de deux hommes. McTavish a fait mouche grâce à un bon lancer sur réception.

Les Cataractes ont vite renversé la vapeur en frappant deux fois en avantage numérique. Bourgault a d’abord profité d’une passe parfaite de Bourque pour créer l’égalité à 6:47.

Bourque a ensuite donné les devants aux Cataractes à 11:42, trois secondes après le début d’un avantage numérique de deux joueurs. L’espoir des Stars de Dallas a décoché un puissant tir sur réception qui n’a laissé aucune chance à Costantini.

Entre-temps, Coulombe avait joué de chance quand un tir de Jan Mysak avait bondi dans les airs après avoir percuté son épaule. Le disque est tombé derrière lui, mais dans sa culotte. Il a ainsi privé un but à l’espoir du Canadien de Montréal.

«Je l’ai sentie (la rondelle) et je savais que je devais m’éloigner de la ligne», a raconté Coulombe, qui a été sauvé par le fait que l’arrière de son chandail était à l’intérieur de sa culotte.

«Je n’attache jamais la sangle. Je fais bien», a-t-il ajouté, pince-sans-rire.

La deuxième période a été moins animée, mais les Bulldogs ont néanmoins créé l’égalité avec 2:32 à faire à l’engagement. Artem Grushnikov a décoché un long tir de la pointe, mais le disque a dévié sur la lame du bâton de Hayes et Coulombe n’a pas été en mesure de s’ajuster au dernier moment pour réussir l’arrêt.

Les Cataractes ont répliqué 25 secondes plus tard, mais le but a vite été annulé puisque Daniel Agostino était entré en contact avec le gardien des Bulldogs.

Ce n’était que partie remise, puisque l’avantage numérique des Cataractes s’est remis en marche tôt en troisième période. Nadeau a complété un jeu de passes parfait amorcé par Bourgault et Bourque à 7:06, redonnant les devants 3-2 à l’équipe de la Mauricie.

Coulombe et la défensive des Cataractes ont été en mesure de fermer la porte aux Bulldogs par la suite.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires