Griner demande l’aide du président Biden dans une lettre

Doug Feinberg, The Associated Press
Griner demande l’aide du président Biden dans une lettre

Brittney Griner a lancé un appel au président Joe Biden dans une lettre transmise à la Maison-Blanche par l’intermédiaire de ses représentants disant qu’elle craignait de ne jamais rentrer chez elle et lui demandant de ne pas «m’oublier ainsi que les autres détenus américains».

L’agent de Griner, Lindsay Kagawa Colas, a révélé que la lettre avait été livrée, lundi. La majeure partie du contenu de la lettre au président Biden reste privé, bien que les représentants de Griner aient partagé quelques lignes de la note manuscrite.

«… Alors que je suis assise ici dans une prison russe, seule avec mes pensées et sans la protection de ma conjointe, de ma famille, de mes amis, de mon chandail olympique ou de toute mes réalisations, je suis terrifiée à l’idée d’être ici pour toujours, a écrit Griner.

«Le 4 juillet, notre famille honore normalement le service de ceux qui se sont battus pour notre liberté, y compris mon père qui est un vétéran de la guerre du Vietnam, a ajouté la joueuse de centre du Mercury de Phoenix. Cela fait mal de penser à la façon dont je célèbre habituellement cette journée parce que la liberté signifie quelque chose de complètement différent pour moi cette année.»

La double médaillée d’or olympique est en plein cœur d’un procès en Russie qui a débuté la semaine dernière après son arrestation, le 17 février, pour possession d’huile de cannabis alors qu’elle revenait jouer pour son équipe russe. Le procès reprendra jeudi.

Moins de 1% des accusés dans les affaires pénales russes sont acquittés et, contrairement aux tribunaux américains, les acquittements peuvent être annulés.

L’épouse de Griner, Cherelle, a déclaré, mardi matin, qu’elle n’avait eu aucune communication directe avec le président Biden depuis que la lettre avait été remise à la Maison-Blanche.

«Je n’ai toujours pas eu de nouvelles de sa part et, honnêtement, c’est très décourageant», a déclaré Cherelle Griner sur CBS Mornings.

Le Conseil national de sécurité (NSC) a confirmé que la Maison-Blanche avait reçu la lettre de Griner.

«Nous pensons que la Fédération de Russie détient à tort Brittney Griner, a déclaré la porte-parole du NSC, Adrienne Watson, lundi. Le président Biden a été clair sur la nécessité de voir tous les ressortissants américains retenus en otage ou détenus à tort à l’étranger libérés, y compris Brittney Griner. Le gouvernement américain continue de travailler agressivement — en utilisant tous les moyens disponibles — pour la ramener chez elle.»

Cherelle Griner a précisé que le fait que Brittney s’adresse directement à Biden indique à quel point sa femme a peur de la suite.

«BG est probablement la personne la plus forte que je connaisse. Donc, elle ne dit pas des mots comme ça à la légère, a confié Cherelle. Cela signifie qu’elle est vraiment terrifiée à l’idée de ne plus jamais nous revoir. Et vous savez que je partage les mêmes sentiments. (…) Je suis sûr qu’elle a pensé, ‘Je vais lui écrire maintenant parce que … ma famille a essayé en vain. Alors je vais le faire moi-même.’»

Griner a supplié Biden dans la lettre d’utiliser ses pouvoirs pour assurer son retour.

«S’il vous plaît, faites tout ce que vous pouvez pour nous ramener à la maison. J’ai voté pour la première fois en 2020 et j’ai voté pour vous. Je crois en vous. J’ai encore tellement de choses à faire avec ma liberté que vous pouvez m’aider à retrouver, a dit Griner. Ma femme me manque! Ma famille me manque! Mes coéquipières me manquent! Cela me tue de savoir qu’elles souffrent tellement en ce moment. Je suis reconnaissante pour tout ce que vous pouvez faire en ce moment pour me ramener à la maison.»

Griner a pu avoir des communications sporadiques avec sa famille, ses amis et les joueuses de la WNBA via un compte de messagerie créé par son agent. Les courriels sont imprimés et remis par paquets à Griner par son avocat après avoir été examinés par des responsables russes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires