La SDC applaudit le projet de construction à l’ancien Loblaws

La SDC applaudit le projet de construction à l’ancien Loblaws

De gauche à droite, quelques membres du conseil d'administration de la Société de développement commercial : Martin Garneau, Jean-Philippe Marchand, Myriam Gauthier, Chantale Gosselin, Guillermo Mendoza, Éric Lecompte et Annie Verreault. Le point de presse a eu lieu dans la nouvelle boutique Cellbox que vient tout juste d'ouvrir M. Mendoza au centre-ville.

Crédit photo : www.lanouvelle.net

La Société de développement commercial (SDC) centre-ville de Victoriaville applaudit le projet du Réseau Sélection qui veut construire un complexe résidentiel pour aînés en lieu et place de l’ancien Loblaws, au 60, rue Carignan. «C’est une excellente nouvelle!», a déclaré Annie Verreault, coordonnatrice aux commerces et services de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR), laquelle assume maintenant la direction de la SDC.

La SDC tenait à manifester publiquement son «enthousiasme» à l’égard de ce projet, a dit Mme Verreault, cela parce qu’il est «porteur» pour le centre-ville.

Accompagnée de plusieurs des membres du conseil d’administration, elle a précisé que la future construction participerait aux objectifs que poursuivent la Ville de Victoriaville et la SDC. «On veut que notre centre-ville soit attractif, attrayant et animé.»

La construction d’un complexe résidentiel sur un site déserté depuis la fin de l’année 2015 aura des incidences positives sur le centre-ville, soutient encore la coordonnatrice au nom de la SDC. Mme Verreault évoque aussi le fait que le complexe contribuera à l’objectif de densification et qu’il mettra en valeur l’offre de services professionnels et commerciaux à proximité du site.

C’est le président, Jean-Philippe Marchand, qui, dans le communiqué remis lors du point de presse, a fait remarquer que le site déserté par Loblaws «portait atteinte au dynamisme du secteur». «On a une impression d’abandon», a renchéri Mme Verreault.

Elle a tenu à signaler que la SDC n’entretenait aucun lien avec le Réseau Sélection.

Le point de presse du 13 février était prévu depuis quelque temps, a répondu Mme Verreault, avant même de savoir que le projet de construction ferait l’objet d’une journée d’enregistrement à l’Hôtel de ville de Victoriaville. L’annonce ne pouvait survenir la semaine prochaine, d’autres convocations figurant au calendrier.

La prise de position publique de la SDC survient à près d’une semaine de la journée d’enregistrement. Le lundi 19 février, la Ville ouvre en effet un registre sur le projet de construction. Les personnes des zones concernées et habiles à voter apposeront leur signature au registre s’ils souhaitent que la Ville tienne un scrutin référendaire; plus de 71 signatures sont requises pour ce faire. Afin de construire sur six et sept étages, le Réseau Sélection doit obtenir une modification au règlement de zonage qui plafonne les édifices à trois étages sur le site de l’ancien Loblaws.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar