Saint-Ferdinand frappée par les fortes pluies

Saint-Ferdinand frappée par les fortes pluies

Les employés à l'oeuvre à Saint-Ferdinand.

Crédit photo : Yves Charlebois

Les employés municipaux de Saint-Ferdinand en ont eu plein les bras, vendredi, en raison des fortes pluies qui ont causé des dégâts.

«Une durée journée à la voirie de Saint-Ferdinand», a commenté le maire Yves Charlebois. En effet, plusieurs ruisseaux ou fossés ont débordé. «Le pire événement est survenu sur le 5e rang où une vague a frappé vers 11h (vendredi matin) avec, en prime, un ponceau bouché. Bilan: une coulée de boue a terminé sa course sur le tablier d’un pont», a indiqué le maire Charlebois.

L’entrée d’une résidence, a-t-il ajouté, a été arrachée volontairement pour faire un fossé.

Par ailleurs, des interventions mineures ont été effectuées dans plusieurs rangs et routes. Seul le 5e Rang a été fermé à la circulation pendant quelques heures, a fait savoir le maire qui a été en contact avec la Sécurité civile du Québec et le ministère des Transports tout l’après-midi échangeant, notamment, sur le pont enseveli.

Finalement, une pelle mécanique a tout nettoyé. Les cols bleus et des entrepreneurs privés ont été au travail toute la soirée et une partie de la nuit.

Le maire Yves Charlebois tient à saluer le travail de Jean-Guy Breton et Serge Lamontagne, «des conducteurs de pelle hors pair», a-t-il noté, tout en remerciant Pascal Binette avec une rétrocaveuse, Michel Langlois à la niveleuse et les cols bleus Carl Pinette, Daniel et Olivier Michaud ainsi que Jacques Côté. «Sans ces gens-là, on aurait quelques petits problèmes de circulation», a conclu le maire de Saint-Ferdinand.

 

Poster un Commentaire

avatar