Repêchage de la LNH : Tristan Côté-Cazenave y sera, mais sans attente

Repêchage de la LNH : Tristan Côté-Cazenave y sera, mais sans attente

Tristan Côté-Cazenave sera à Dallas pour le repêchage de la LNH dans l’espoir d’enfiler le chandail de l’une des 31 équipes du circuit Bettman.

Crédit photo : Denis Morin

Admissible pour la toute première fois au repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), le gardien des Tigres de Victoriaville Tristan Côté-Cazenave sera à Dallas, lieu de l’encan 2018 du circuit Bettman.

«Je n’ai pas encore réalisé que ce sera bientôt le moment. Je vais vraiment le réaliser quand je vais arriver à Dallas vendredi (22 juin). Le simple fait de penser au repêchage me rend fébrile par contre. C’est un rêve de jeunesse d’arriver à des moments comme ça», a exprimé le cerbère natif de Longueuil. C’est en compagnie de son père, sa mère et sa sœur que le gardien des Félins se rendra au Texas. Pour lui, pas question de rater ce rendez-vous majeur au cours d’une carrière de hockeyeur. Côté-Cazenave n’est toutefois pas dupe lorsqu’il regarde ses chances d’être repêché. Il préfère donc n’entretenir aucune attente et être prêt à accepter chaque scénario. «En arrivant là-bas, si je suis repêché, c’est parfait. Si je suis invité à un camp, c’est tant mieux. Et si je n’obtiens rien, ce sera ça. Ça veut seulement dire que je dois travailler encore plus fort l’an prochain.»

Au cours de la dernière saison, le gardien de but de 6 pieds et 183 livres a discuté avec un bon nombre d’équipes, dont les Sharks de San Jose et les Penguins de Pittsburgh. «Oui, ces équipes m’ont démontré de l’intérêt, mais à un repêchage, il peut arriver tellement de choses. L’une de ces équipes pourrait avoir l’intention de me repêcher au début de la journée, mais en cours de route, un événement peut survenir et changer ça.»

Dans le rôle de second violon pour terminer la saison

Lorsque les Tigres ont acquis le vétéran gardien Étienne Montpetit, cela a relayé Côté-Cazenave au titre d’auxiliaire. Bien qu’appelé à garder le fort pendant quelques semaines alors que Montpetit soignait une blessure au bas du corps, le jeune homme de 18 ans a été bien peu utilisé par la suite. «En gardant les buts pendant 43 rencontres de saison régulière, il faut dire que j’ai eu beaucoup de chances de me prouver. La seule chose qui aurait pu me nuire, c’est ma présence en séries où je n’ai joué que 30 minutes. Ça fait partie du hockey, mais si l’arrivée d’Étienne m’a été nuisible, je ne le sais pas. Je demeure heureux d’avoir fait un bon bout de chemin en séries avec les Tigres et j’adorais Étienne», a nuancé celui qui a signé pas moins de 25 victoires.

Cela a donc fait en sorte que la Centrale de recrutement de la LNH a pris la décision de l’écarter des meilleurs espoirs chez les gardiens dans son dernier relevé de la saison. Côté-Cazenave avait auparavant figuré sur chacun des précédents.

Très irrité par cette situation, le directeur général Kevin Cloutier a d’ailleurs effectué une sortie en règle contre la Centrale de recrutement, arguant que le nom de son protégé aurait dû y figurer. Cette prise de position n’est d’ailleurs pas passée inaperçue aux yeux de Côté-Cazenave. «Personne n’aurait pu ne pas apprécier une telle chose. Depuis que je suis arrivé à Victoriaville, je sais que Kevin et Louis (Robitaille) m’appuient. Ça demeurait quand même une déception de ne pas figurer sur la liste, mais c’est positif de voir ton directeur général qui continuer de surveiller tes arrières jour après jour.»

Poster un Commentaire

avatar