Une rencontre décousue à l’avantage des Remparts

Une rencontre décousue à l’avantage des Remparts

Crédit photo : Denis Morin

Dans un match saccadé, les Remparts de Québec sont parvenus à tenir en échec les Tigres de Victoriaville en contrôlant une bonne partie de la rencontre. Les visiteurs repartent avec les deux points de la victoire au compte de 2 à 1 en temps réglementaire.

Bien que les Remparts aient dominé en début de rencontre, ce sont les Tigres qui ont ouvert la marque lorsque Chase Harwell a profité de la circulation lourde devant le gardien Antoine Samuel pour marquer. Avec un peu plus d’une minute à faire au premier engagement, une mauvaise sortie du gardien Étienne Montpetit a permis à Matthew Grouchy d’inscrire son premier but avec les Remparts, ce qui créait du même coup l’égalité 1 à 1.

Au deuxième tiers, les Félins ont eu à se défendre pendant de longs moments devant l’excellent contrôle de rondelle des Diables rouges. Heureusement pour la troupe de Louis Robitaille, Montpetit était dans une grande forme, ce qui lui a permis de retraiter au vestiaire toujours à égalité.

À force d’attaquer, les Remparts ont fini par percer la muraille de Montpetit avec un peu moins de sept minutes à faire à la rencontre. Défendant farouchement cette avance tout en profitant du jeu décousu des Tigres, Québec a su signer la victoire au compte de 2 à 1.

Questionné au sujet de la performance de ses poulains, l’entraîneur-chef des Victoriavillois a déploré le fait que certains de ses piliers n’étaient pas au sommet de leur art pour ce duel crucial. «Nous sommes sortis un peu à plat. Certains de nos meilleurs éléments n’étaient pas dans leur assiette pour jouer leur meilleur hockey contre une équipe qui avait été humiliée la veille devant ses partisans. Nous savions qu’ils allaient sortir avec force.»

Robitaille a notamment souligné que quelques joueurs devaient composer avec la maladie présentement, ce qui a diminué leur hargne. Pour sa part, le Russe Vitalii Abramov n’était pas en uniforme pour les Tigres. Blessé au bas du corps, son cas demeure incertain en vue de la rencontre de demain contre les Olympiques à Gatineau. La blessure n’est pas sérieuse toutefois. «Félix Lauzon est notamment affecté par la maladie. Lauzon n’avait aucune énergie et il ne l’avait tout simplement pas puisqu’il ne se sentait pas bien. Il nous manque toujours des gars dans notre top six, que ce soit Mathieu Sévigny, Alexandre Grisé ou encore Abramov ce soir. À un moment donné, le niveau d’énergie a la mèche courte», a déploré le pilote des Tigres.

Notes en rafale

– Bien qu’il ait été responsable du premier but à la suite d’une sortie hasardeuse derrière son filet, le gardien Étienne Montpetit a su bien faire devant la cage des siens, repoussant 33 des 35 tirs dirigés vers lui.

– À son deuxième match au Colisée Desjardins dans l’uniforme des Remparts, Pascal Laberge a récolté une passe en plus d’être puni pour avoir accroché.

– Le match aurait pu prendre une tournure différente si les Tigres avaient profité d’une supériorité numérique de deux joueurs en milieu de troisième. Les chances se sont présentées, mais les joueurs n’auront pu faufiler la rondelle derrière un Antoine Samuel en contrôle.

Victoriaville n’aura pas le temps de ruminer longtemps cette défaite puisque la formation prendra la direction de Gatineau dès demain pour y affronter les Olympiques à compter de 19 h.