Une renaissance musicale pour Isabelle Grondin

Une renaissance musicale pour Isabelle Grondin

Isabelle Grondin a trouvé sa voie, celle de la chanson.

Crédit photo : gracieuseté

Même si elle n’a jamais vraiment arrêté de chanter, Isabelle Grondin s’est lancée dans un nouveau projet musical et elle n’hésite pas à parler d’une renaissance musicale en ce qui la concerne.

Il y a un peu plus d’une année, sa rencontre avec Gaith Boucher aura changé la donne et permis d’aller plus loin dans sa démarche artistique. «J’ai toujours senti que je voulais chanter, mais j’étais à la recherche de ma voie», estime-t-elle.

C’est après avoir vu des vidéos de Gaith qu’elle est entrée en contact avec lui. «Et à ce moment, il cherchait une choriste pour son projet Nikamu, mais aussi quelqu’un pour un duo piano-voix», ajoute-t-elle. Isabelle Gondin ne se doutait pas que c’est elle qui allait remplir ces deux rôles. Gaith Boucher a voulu la prendre sous son aile et l’aider à travailler cette voix qui ne demandait qu’à émerger.

Ensemble, ils ont développé un projet de spectacle qui ressemble beaucoup à Isabelle. «Hommes de paroles» est le titre de ce spectacle qui permet de rendre hommage aux grands auteurs-compositeurs et interprètes francophones masculins. «J’ai trouvé ma voix et j’ai trouvé sa couleur», a-t-elle découvert.

Isabelle Grondin est donc la première artiste (après Gaith bien entendu) à joindre sa compagnie, les Productions Bouches et Oreilles. Ainsi, il devient son producteur, son directeur musical, son agent de spectacle et même son mentor.

En plus d’«Hommes de paroles», ils ont élaboré un spectacle davantage cabaret avec des chansons anglaises et françaises, plus «up beat». Et les résultats sont déjà là puisqu’une tournée des casinos est prévue. Elle prendra son départ le 3 février à Tremblant.

Isabelle Grondin peut aussi compter sur le guitariste Patrick Fréchette (de Yelo Molo) avec qui elle travaille une autre dimension musicale.

Ce ne sont donc pas les projets qui manquent pour la chanteuse qui croit que le «timing» est actuellement parfait pour elle. «Avant, j’avais peur de dire que j’étais bonne. Je ne voulais pas avoir l’air hautaine. Mais depuis que j’ai arrêté de chanter pour chanter et que je le fais pour livrer des messages, les choses sont différentes», a-t-elle découvert.

Ceux qui ne l’ont pas entendue depuis longtemps verront que son grain de voix est différent, que la sensibilité est beaucoup plus présente. Lorsqu’elle parle de chanson, des étoiles illuminent ses yeux. Isabelle est consciente que des portes s’ouvrent et elle compte bien en profiter. «Dire qu’il y a trois ou quatre ans, j’aurais accroché mon micro. Je me demandais si j’avais ma place», se souvient-elle.

Isabelle Grondin a appris, à travers la vie, à se connaître et surtout à savoir ce qu’elle veut. Maintenant, à 41 ans, elle a trouvé sa voie (et sa voix) et est prête à faire ce que son producteur souhaite : chanter beau et vrai.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Une renaissance musicale pour Isabelle Grondin"

avatar
Nathalie Gaudreau
Invité
Nathalie Gaudreau

Super continue comme ça et on va te voir partout xxx