Recherchés : des participants aux visites commentées des cimetières

Recherchés : des participants aux visites commentées des cimetières

Nancy Shaink lors de la visite du cimetière de St-Norbert-d'Arthabaska en 2015

Crédit photo : www.lanouvelle.net-Archives

Pour son projet de doctorat, Nancy Shaink est à la recherche de gens ayant participé à une de ses visites dans les cimetières de la région. 

Celle qui a initié ces visites portant sur l’art funéraire a décidé (avec autorisation de l’université) de les utiliser comme projet de recherche de son doctorat. Elle souhaite donc réaliser des entrevues avec des personnes qui ont déjà participé à une ou l’autre des visites dans les cimetières Saint-Christophe-d’Arthabaska, Sainte-Victoire (Victoriaville), Sainte-Sophie-d’Halifax, Saint-Louis-de-Blandford, Sainte-Clotilde-de-Horton et Saint-Norbert-d’Arthabaska.

Les participants doivent être disponibles pour une entrevue enregistrée de 60 minutes et avoir 18 ans. Cette recherche permettra à Nancy de dégager les constituants du vécu des visiteurs, de trouver des pistes de réponses expliquant la popularité de ce phénomène qui favorise l’interdisciplinarité (art chrétien, histoire, patrimoine, tourisme, psychologie, spiritualité et bien d’autres).

«Il s’agira d’entrevues non dirigées où ils parleront de leur expérience», explique-t-elle. Ce faisant, quelques concepts ressortiront. Certains y vont probablement pour l’histoire, la religion, le patrimoine, mais il faut voir pourquoi les visites commentées connaissent un tel succès, particulièrement dans la région. En effet, depuis 2012, plus de 2200 personnes ont participé à une ou l’autre de ces visites qui mettent en lumière différentes symboliques artistiques reliées à la mort et qui sont souvent oubliées. «La popularité me questionne. Je sens qu’il y a quelque chose derrière ça que je n’arrive pas à nommer», estime-t-elle.

Nancy a commencé ce doctorat en théologie pratique il y a trois ans maintenant et espère le terminer d’ici deux ans (en incluant une année de rédaction). Le sujet qu’elle a choisi est un peu précurseur, ce qui fait qu’il n’y a pas énormément de documentation disponible. Elle espère qu’il lui permettra d’avoir un nouveau regard sur sa pratique.

Les intéressés à participer peuvent contacter Nancy au 819 752-3726 ou par courriel à nancy.shaink.1@ulaval.ca

  • Nancy Shaink

    Merci…