Pourquoi l’anglais est-il indispensable dans notre vie?

Par kimsimard
Pourquoi l’anglais est-il indispensable dans notre vie?

Que ce soit pour voyager, discuter avec des étrangers ou bien travailler, l’anglais est une langue devenue indispensable. Considérée comme la langue de référence par les instances internationales, à commencer par les Nations Unies, elle est aussi une langue de travail. Il apparaît donc clairement que l’anglais soit indispensable dans nos vies, mais plus encore lorsque l’on vit au Québec. On vous explique pourquoi!

Pour vivre au Québec… et s’y déplacer !

Si le Québec est réputé pour sa francophonie dominante (près de 78% des Québécois sont francophones), le Canada, dans son ensemble, possède une majorité d’anglophones, correspondant à 59% de la population totale (Québec y compris).

De fait, vivre au Québec, c’est certes vivre dans une province avec ses coutumes et sa culture, mais c’est aussi vivre dans un pays où le français n’est pas la langue première, malgré sa place prépondérante.

Parler anglais, cela vous aidera aussi bien pour lire des publicités, un magazine, les dernières actualités, ou bien pour discuter avec votre coiffeur du coin, qui est immigré. Même chose quand vous irez camper dans les Laurentides : si vous n’arrivez pas à vous comprendre, l’anglais est la langue de toutes les solutions! Et puis, comment ferez-vous quand vous irez à Ottawa ou Toronto? Il faudra bien vous y mettre!

Au travail, l’anglais est un atout de poids

Dans la même logique, l’anglais reste essentiel pour tout Québécois qui travaille dans une entreprise, nationale ou internationale. Faire du commerce avec d’autres villes du Canada, ou bien avec d’autres pays du monde, ça revient à la même chose : il faut pouvoir discuter et donc, l’anglais est de mise.

Cependant, il ne s’agit pas là d’un anglais classique, où un niveau de compréhension basique est suffisant. Il faut pouvoir assurer des conversations avec des décideurs, des chefs d’entreprises, faire des présentations accessibles à tous, rédiger des rapports… Le niveau d’anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit, doit être irréprochable et le jargon employé, exact.

D’où l’importance de suivre des cours d’anglais spécialisés ou en accord avec votre entreprise, afin d’apprendre le vocabulaire adapté.

L’anglais, un bon moyen pour s’ouvrir au monde

Peut-être avez-vous déjà eu envie de visiter d’autres pays du monde, bien que vous ne parliez pas la langue locale, comme la Russie, l’Allemagne ou encore, le Chili? Eh bien, c’est là que l’anglais vous sera d’un grand secours : c’est la langue de référence dans le milieu touristique, où 97% des moyens de contact sont en langue anglaise.

Pour débattre avec d’autres personnes ou bien découvrir de nouvelles cultures, vous n’avez plus besoin de passer des heures à vous initier au chinois ou à l’arabe, vous pouvez vous reposer sur vos acquis en anglais. Bien entendu, un guide local pourra être nécessaire, mais vous aurez au moins les bases pour être autonome.

L’autonomie : voilà en quoi l’anglais est aujourd’hui indispensable. Que ce soit pour déchiffrer un panneau, faire une réservation ou prendre un avion, comprendre et parler anglais vous ouvrira les portes… Du monde entier! Sachez-le : aujourd’hui, l’anglais est parlé comme langue maternelle par 375 millions de personnes, tandis que près d’1 milliard de personnes l’apprennent dans le monde. De quoi offrir des partenaires de conversations aux quatre coins de la planète!

Parler anglais ou, parler un très bon anglais, ouvre aujourd’hui de nombreuses opportunités, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. Il est essentiel d’en maîtriser les basiques pour pouvoir discuter autour de soi (et littéralement, puisque le Québec comprend environ 10% d’anglophones de naissance), mais aussi pour se déplacer dans le monde. Alors, let’s all speak English!

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires