Comment procéder pour une réparation de mur en maçonnerie?

Publireportage
Comment procéder pour une réparation de mur en maçonnerie?

Un mur en maçonnerie peut se détériorer pour plusieurs raisons. Dans un climat comme ici au Québec, la maçonnerie devient saturée d’eau de pluie ou de neige, puis gèle et dégèle, ce qui peut entrainer des problèmes structurels.

La détérioration de la maçonnerie se produit également en raison du déplacement des structures et du déplacement des briques, ainsi que des problèmes résultant de l’application de produits d’étanchéité et de peintures inappropriés. Il est important d’observer attentivement vos murs de briques au fil du temps pour déceler les signes de détérioration et de les réparer au besoin. Si vous constatez ce genre de problème sur votre bâtiment, voici comment procéder pour une réparation de mur en maçonnerie.

Préparez le mur en maçonnerie pour les réparations

Si vous remarquez des problèmes structurels importants, notamment une inclinaison, des fissures ou des trous, vous devrez peut-être entreprendre des réparations plus intensives, et préférablement avec l’aide d’un professionnel offrant des services de réparations en maçonnerie.

Une brique qui s’effrite peut être un signe de dommages causés par l’humidité. Les propriétaires peuvent remplacer la brique écaillée au besoin, mais c’est une bonne idée de faire appel à un inspecteur afin de vérifier également tout problème structurel plus profond lié à d’éventuels dégâts d’eau.

Pour réparer le mortier lousse ou fissuré entre les briques et prolonger la durée de vie d’un mur en maçonnerie, on peut remplacer l’ancien mortier par du nouveau, un processus connu sous le nom de rejointoiement.

Enlevez d’abord l’ancien mortier des joints à une profondeur d’au moins 3/4 de pouce. Ensuite, nettoyez les débris avec une brosse à poils durs. Mouillez soigneusement le mur avec un boyau d’arrosage et laissez-le reposer toute la nuit. Le fait de mouiller le mur garantit qu’il sera humide lorsque vous ajouterez le nouveau mortier, ce qui est important car un mur totalement sec assèchera le nouveau mortier et l’empêchera de prendre correctement.

Comment procéder pour une réparation de mur en maçonnerie ?

Humidifiez à nouveau légèrement le mur de maçonnerie avant de remplir les joints avec du nouveau mortier. Mélangez le mortier selon les instructions du fabricant, en ajoutant progressivement de l’eau et en remuant avec une truelle. Vous voulez atteindre une consistance relativement épaisse pour que le mortier adhère à la truelle tenue à l’envers. Laissez le mortier reposer pendant 10 à 15 minutes, puis remuez-le à nouveau.

Versez du mortier sur votre truelle, puis poussez le mortier dans le joint. Faites-le en quelques passages pour vous assurer que le joint est complètement rempli. Après avoir rempli les joints horizontaux, remplissez les joints verticaux en suivant une technique similaire, mais en utilisant une plus petite quantité de mortier. Lissez et compactez les joints avec le plat de votre truelle et grattez l’excédent.

Enfin, lorsque le mortier s’est raffermi, brossez le mur en diagonale avec une brosse à poils doux pour enlever les débris. Vous pouvez enlever tout résidu de mortier sur les briques avec une éponge humide. Humidifiez légèrement le mur avec un boyau d’arrosage une ou deux fois par jour pendant trois à quatre jours, afin que le nouveau mortier sèche lentement sans se fissurer. Installez une bâche sur les nouveaux joints pour les protéger du vent, du soleil ou des fortes pluies.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires