Comment fonctionne le rachat d’assurance vie?

Publireportage
Comment fonctionne le rachat d’assurance vie?

Vous avez très probablement souscrit une assurance vie pour assurer la sécurité financière de vos proches en cas de décès, mais il peut y avoir d’autres avantages à avoir une assurance vie. Certaines polices d’assurance vie vous permettent d’accumuler une « valeur de rachat », également appelée « prestation du vivant ».

La valeur de votre police qui peut être empruntée ou payée si la police est rachetée avant le décès est connue sous le nom de prestation du vivant. Examinons plus en détail le fonctionnement de la valeur de rachat de l’assurance vie.

Qu’est-ce que la valeur de rachat d’une assurance vie?

Les polices d’assurance vie entière et universelle comprennent généralement une valeur de rachat. La valeur de rachat de la police croît au fil du temps et peut produire des intérêts; vous pourrez peut-être emprunter sur cette valeur si le besoin s’en fait sentir. Vous devez savoir que des frais vous seront imputés pour ce faire. Si vous décédez avec des emprunts non remboursés, votre capital-décès sera réduit en conséquence.

La valeur de rachat de votre police d’assurance vie s’accumule en franchise d’impôt. Cela signifie que vous n’avez pas à payer d’impôt sur la croissance tant que la valeur de rachat est dans votre police; cependant, vous pourriez avoir à payer de l’impôt sur le revenu si vous retirez la valeur de rachat.

Comment retirer la valeur de rachat

Saviez-vous que vous pouvez retirer des fonds d’une police d’assurance vie entière ou universelle? La valeur de rachat d’une police d’assurance vie peut être utilisée à n’importe quelle fin.

Contracter un prêt

Une fois que vous avez accumulé une valeur de rachat suffisante, vous pouvez emprunter sur votre police d’assurance vie entière ou universelle. Les gens peuvent choisir d’emprunter sur leur police pour couvrir des dépenses telles que les frais de scolarité, le versement initial sur une maison, des urgences ou d’autres événements qui changent la vie.

N’oubliez pas que si vous empruntez sur votre police, tout prêt et intérêt impayés sont déduits du produit au décès ou de la valeur de rachat en cas de rachat. Si l’emprunt et les intérêts dus deviennent trop importants au fil du temps, il y a un risque que la police soit résiliée.

Retraits

Il se peut que vous puissiez retirer moins que la valeur de rachat d’une police d’assurance vie universelle. C’est ce qu’on appelle un rachat partiel. Certaines compagnies exigent des frais de rachat, et un retrait de votre police peut avoir des conséquences supplémentaires. Avant d’effectuer un retrait, assurez-vous d’examiner votre contrat.

Rachat de votre contrat

Si vous résiliez votre contrat d’assurance vie, vous recevrez la valeur de rachat accumulée et pourrez utiliser cet argent comme bon vous semble. Si vous optez pour cette solution, vous risquez de devoir payer des frais de rachat, ce qui peut réduire votre valeur de rachat. De plus, si vous rachetez votre police d’assurance vie entière ou universelle, le produit peut être assujetti à l’impôt sur le revenu.

Que se passe-t-il lorsque vous rachetez votre police d’assurance vie?

Il ne faut pas oublier que si vous rachetez votre police d’assurance vie, vous n’aurez plus le capital-décès, c’est-à-dire le montant que vos bénéficiaires recevraient si vous décédiez.

Essayer de remplacer ce capital-décès plus tard en obtenant une nouvelle couverture peut s’avérer plus coûteux à long terme. Et comme des changements de santé peuvent vous empêcher d’être admissible à une nouvelle police, parlez à votre agent d’assurance des conséquences du rachat de votre police d’assurance vie.

Valeur nominale et valeur de rachat de l’assurance vie

Vous avez peut-être entendu parler du « capital nominal » d’une assurance vie, mais il ne faut pas le confondre avec la valeur de rachat. Le capital nominal de l’assurance vie est simplement un autre terme pour désigner le montant de la couverture souscrite. Le capital-décès est le montant versé à un bénéficiaire désigné au décès de l’assuré.

Le capital-décès peut être supérieur ou inférieur au capital nominal (en fonction d’éléments tels que les prêts en cours sur la valeur de rachat ou les dividendes non garantis). La valeur de rachat est une prestation distincte au sein d’une même police.

En fait, le coût d’une police d’assurance vie avec valeur de rachat est plus élevé que celui d’une police d’assurance vie temporaire parce qu’une partie de la prime sert à payer le capital-décès et une autre partie sert à faire croître la valeur de rachat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires