5 choses à prévoir avec le changement de pneus

Par kimsimard
5 choses à prévoir avec le changement de pneus

L’hiver ou l’été approchent. Pour tous les propriétaires de véhicules au Canada, le changement de saison rime avec changement de pneus. C’est une idée qui est bien ancrée dans notre mode de vie. Néanmoins, quand arrive le temps de prendre un rendez-vous auprès de notre garagiste, nous nous trouvons souvent pris au dépourvu. Voici une liste de cinq choses à prévoir quand cette obligation bisannuelle se présente :

1.    À quelle date, précisément ?

La loi stipule que les pneus d’hiver doivent être installés avant le 15 décembre (le 1er décembre, à partir de 2019). Il s’agit, bien entendu, d’une date limite. Il est préférable qu’ils soient mis plus tôt, surtout lorsque des accumulations de neige sont annoncées. Pour ce qui est des pneus d’été (ou quatre-saisons), ils peuvent être installés à partir du 15 mars. Se prendre d’avance pour prendre un rendez-vous auprès de son garagiste est recommandé.

2.    Le balancement (ou équilibrage des roues)

Si vous ne possédez qu’un seul ensemble de roues, le garagiste doit démonter vos pneus pour être en mesure de les changer. Une fois cela fait, il doit absolument faire un balancement (ils le font souvent par défaut). Si vous possédez deux ensembles de roues, il est aussi préférable de demander un balancement, pour se garantir d’avoir un contrôle optimal sur la route.

3.    Sont-ils encore bons ?

Il est pertinent de se demander si les pneus que vous vous apprêtez à mettre sous votre véhicule sont encore bons pour une autre saison. Il se peut que vous ayez à en acheter de nouveaux. Plusieurs éléments peuvent être observés sur les pneus, pour s’assurer qu’ils sont toujours adéquats. D’abord, la bande de roulement. Dès que sa profondeur est inférieure à 4,8 mm, c’est signe que le pneu commence à perdre de la traction. Ensuite, si une usure anormale (qui n’est pas égale sur tout le pneu) est présente, c’est probablement signe qu’un alignement est nécessaire pour le véhicule. Enfin, il est possible de vérifier la date de fabrication des pneumatiques, grâce au code à quatre chiffres DOT (Department of Transportation). Après six ans, la bande de roulement commence à durcir.

4.    Envisager un service d’entreposage

De plus en plus de personnes choisissent de faire entreposer leurs pneus chez leur garagiste. Vous n’aurez plus besoin de vous casser la tête pour trouver l’espace requis pour entreposer quatre pneus (huit, si vous possédez deux voitures). De plus, le temps de changer vos pneus venu, ils vous attendront déjà au garage, où ils auront été entreposés avec soin.

5.    Profitez-en si vous avez des questions…

Cette visite bisannuelle obligatoire chez votre garagiste est un très bon moment pour profiter de ses connaissances. S’il y a quelque chose qui vous semble anormal à propos de votre voiture, même si vous pensez que c’est anodin, il est préférable d’en parler à un professionnel qui sera en mesure de vérifier qu’il ne s’agit pas un problème qui est en train de se développer. Ainsi, vous pourriez prévenir des bris de pièces et vous éviter certaines dépenses… Ou seulement obtenir la paix d’esprit d’avoir la confirmation qu’il n’y a aucun problème, finalement.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires