Près de 10% de la population de Notre-Dame-de-Ham s’initie aux manoeuvres de RCR

Près de 10% de la population de Notre-Dame-de-Ham s’initie aux manoeuvres de RCR

Crédit photo : gracieuseté

À la suite de son initiative de faire de la MRC d’Arthabaska la plus sécuritaire au Québec, Urgence Bois-Francs est heureuse d’annoncer que c’est la municipalité de Notre-Dame-de-Ham qui est la grande gagnante de cette deuxième compétition amicale qui visait à former le plus de gens possible aux manoeuvres de réanimation cardiorespiratoire (RCR).

En effet, ce sont plus de 40 citoyens de la municipalité qui ont suivi la formation Secours heure offerte par Urgence Bois-Francs.

Grâce à leur grande participation, les citoyens ont permis à la Municipalité de gagner un défibrillateur externe automatisé d’une valeur de 2000$. Le nouvel appareil nécessaire à sauver des vies sera installé à la Coopérative de solidarité de Notre-Dame-de-Ham située le long de la route 161.

Une bonne participation pour l’ensemble de la MRC

Pour cette deuxième année, ce sont près de 500 personnes qui ont été formées sur l’ensemble du territoire de la MRC d’Arthabaska. Donc, en deux ans seulement, ce sont plus de 1100 personnes qui ont bénéficié gratuitement d’une formation RCR. Pour Jocelyn Grondin, directeur général d’Urgence Bois-Francs, il ne fait aucun doute qu’une telle participation augmente les chances de survie des citoyens victimes d’un arrêt cardio-respiratoire sur le territoire de la MRC. Il souhaite que l’intérêt pour la formation RCR suscitée par cette compétition soit contagieux et que les participants de cette année incitent les gens de leur entourage à suivre une formation leur permettant de sauver une vie.

De retour en 2019

Devant un tel engouement, il est fort probable qu’Urgence Bois-Francs répètent l’expérience d’une telle compétition amicale l’année prochaine. Malgré les succès obtenus depuis deux ans, il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre l’objectif de faire de la MRC d’Arthabaska la plus sécuritaire au Québec. Pour Urgence Bois-Francs, en raison de la faible couverture ambulancière sur le territoire, il ne fait aucun doute que l’atteinte d’un tel objectif passe par la formation de la population et c’est pour cette raison qu’elle prend l’initiative d’organiser une compétition comme celle-là.

Urgence Bois-Francs

Fondée en décembre 1986, Urgence Bois-Francs, services préhospitaliers d’urgence, appartient à ses travailleurs qui sont regroupés sous forme de coopérative de travailleurs actionnaires. Chaque année, les paramédics d’Urgence Bois-Francs répondent à plus de 6000 appels sur le territoire de la MRC d’Arthabaska.

Poster un Commentaire

avatar