Plusieurs autres contrats accordés par la Ville de Princeville

Plusieurs autres contrats accordés par la Ville de Princeville

Le contrat de réfection d’un tronçon des rues Saint-Jacques Est et Baillargeon octroyé par le conseil municipal de la Ville de Princeville se chiffre à un peu plus de 1,4 million $.

Crédit photo : www.lanouvelle.net - Archives

Outre celui de la mise aux normes de son centre sportif (voir autre texte), la Ville de Princeville a procédé à l’octroi de plusieurs autres contrats lors de la séance ordinaire du 12 février.

Les élus ont notamment octroyé le contrat de réhabilitation des conduites d’égout unitaire de la rue Richard à l’entreprise Services Infraspec inc. Le contrat d’une valeur de 63 852 $, taxes en sus, sera financé par le biais du règlement d’emprunt 2017-321 de 2 250 000 $.

C’est également par ce règlement d’emprunt que sera financé un autre contrat octroyé lors de la dernière séance. En effet, l’entreprise T.G.C. inc. a obtenu le contrat de réfection d’un tronçon des rues Saint-Jacques Est et Baillargeon, dont la valeur totalise un peu plus de 1,40 million$, taxes en sus. Six entrepreneurs avaient soumissionné pour le projet.

La Ville a confirmé l’embauche de la firme Exp à propos des services professionnels nécessaires pour préparer les plans et devis des travaux d’infrastructures à venir sur la rue Saint-Henri. Le contrat représente un montant de 66 200 $, taxes en sus.

La Ville renouvelle ses contrats d’entretien ménager pour la Bibliothèque Madeleine-Bélanger et l’hôtel de ville. Les deux contrats ont été octroyés à l’entreprise Poly-Lave. D’une part, l’entreprise assurera l’entretien ménager de la bibliothèque municipale, pour une durée de six mois, au coût mensuel de 1167.48 $, taxes en sus. D’autre part, c’est une entente de neuf mois qui est prévue pour l’entretien ménager de l’hôtel de ville, et ce, au coût mensuel de 2038.16 $, taxes en sus.

Adoption et présentation de divers règlements

Conformément à la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale, le conseil municipal a adopté le Règlement relatif au code d’éthique et de déontologie des élus municipaux ainsi qu’un second règlement similaire s’appliquant aux employés municipaux.

Des avis de motion ont permis la présentation de deux règlements en urbanisme. Le Règlement relatif aux usages conditionnels vise à permettre la construction de résidences en territoire agricole et forestier conditionnellement à ce qu’elles soient liées à des projets agricoles ou forestiers. Pour sa part, le premier projet de règlement PRU1-1801 vise à modifier le règlement de zonage 2017-316.

Autres dossiers abordés

Les élus ont donné le feu vert pour l’achat d’un camion GM Silverado 2018 pour l’usage du Service des loisirs. La valeur du véhicule est de 25 264.12 $, taxes en sus.

En collaboration avec le Festival du Cheval et la Foire Bières, Bouffe et Culture, la Ville de Princeville a procédé à l’achat d’un plancher démontable (Rola-trac) usagé. Chaque partenaire impliqué investit un montant de 1800 $, taxes en sus, dans ce projet.

Le conseil municipal s’est prononcé en faveur d’un changement chef-lieu de la Cour municipale de Princeville. À compter du 1er septembre 2018, les séances de la Cour municipale se tiendront dans le bâtiment abritant la nouvelle caserne incendie, au 101 rue Demers.

Les élus ont mandaté le coordonnateur aux loisirs, Étienne Couture, à titre de représentant de la Ville au sein du nouveau comité de loisirs de la MRC de L’Érable.

La Ville a exprimé son appui à la persévérance scolaire des jeunes centricois. Du 12 au 16 février, les élus et les employés de la Ville arboreront le ruban vert et blanc afin d’exprimer leur engagement dans la campagne des Journées de la persévérance scolaire.

Les membres du conseil autorisent le Groupe Winnibec à utiliser le terrain voisin de la salle de quilles dans le cadre d’un rassemblement de VR prévu le 31 août ainsi que les 1er, 2 et 3 septembre 2018 au Complexe hôtelier Du Pré.

La Ville adhère au projet Un pont vers demain de l’Union des municipalités du Québec, plus particulièrement au deuxième volet qui consiste à développer l’employabilité des jeunes des centres jeunesse en leur offrant de travailler pour leur municipalité.

La Ville a renouvelé son adhésion à l’Association touristique régionale Tourisme Centre-du-Québec, au coût de 460 $, taxes en sus, pour l’année 2018.

Princeville adhère également au groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour, au coût de 50 $.

Aides financières accordées

Les élus ont résolu d’accorder 20 000 $ pour la Fondation À Notre Santé. Il s’agit du dernier versement de l’entente de cinq ans (100 000 $) liant la Ville de Princeville au projet d’agrandissement et de modernisation de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska.

Le conseil versera également 8 000 $ pour Partage St-Eusèbe, 200 $ à l’Association des personnes handicapées de l’Érable, 150 $ pour l’Exposition agricole de Victoriaville, 100 $ (achat de quatre billets) pour le brunch d’Albatros Bois-Francs/Érable (6 mai), 100 $ pour l’Ordre des Filles d’Isabelle, 75 $ pour le projet d’album des finissants 2018 de l’école Sainte-Marie en plus d’offrir des gratuités pour la salle de la bibliothèque pour l’AGA d’Archives Bois-Francs Inc. (29 mars) et la salle Pierre-Prince pour la soirée casino du Club Lions (24 février), et, pour une activité de l’équipe numéro 69 – Les geais bleus (5 mai) en prévision du prochain Relais pour la Vie de la MRC de L’Érable.

Poster un Commentaire

avatar