Peine reportée pour un ex-employé de collège

Peine reportée pour un ex-employé de collège

Crédit photo : www.lanouvelle.net - Archives

Reconnu coupable, le 31 août, d’agression sexuelle par une personne en situation de confiance ou d’autorité, Pierre Ellyson a vu les représentations sur la peine être reportées au 26 novembre.

Pierre Ellyson était de retour devant la justice, mercredi avant-midi, au palais de justice de Victoriaville.

Il se retrouve maintenant sans avocat. Il l’avait largué au cours du procès. Mais à la suite du jugement le 31 août, Ellyson semblait disposé à faire confiance de nouveau à Me Naud.

Mais ce dernier lui a fait savoir, avant l’audience, qu’il n’allait plus le représenter. «Il m’a dit qu’il ferait des démarches pour se trouver un nouvel avocat, sinon, il se représentera seul», a indiqué Me Naud au juge Simon Ricard de la Cour du Québec qui lui a suggéré de se faire représenter par avocat.

«Mais je m’attends à ce que ça procède le 26 novembre et que ça puisse se terminer», a fait savoir le magistrat.

Les faits reprochés à Pierre Ellyson se sont produits entre les années 1991 et 1994 alors qu’il était un employé et un résident du Collège Clarétain de Victoriaville.

Les abus ont été commis contre un adolescent qui fréquentait l’établissement.

 

 

Poster un Commentaire

avatar