Que devez-vous savoir avant d’accepter d’être endosseur ou cosignataire d’un prêt?

Chronique ACEF

Que devez-vous savoir avant d’accepter d’être endosseur ou cosignataire d’un prêt?
ACEF (Photo : gracieuseté)

Si on vous demande d’endosser ou de cosigner un prêt, c’est souvent parce que l’emprunteur s’est fait refuser ledit prêt, et ce, souvent dû à une absence d’antécédent de crédit ou un mauvais dossier de crédit.

Vous devez savoir que lorsque vous acceptez d’endosser ou de cosigner un prêt, vous êtes à 100% responsable de la dette si l’emprunteur n’est pas en mesure de faire les paiements.

Au même titre que si vous aviez contracté un prêt à votre nom, s’il advenait que l’emprunteur cesse de faire les paiements, le prêteur pourrait exiger de vous le remboursement des sommes dues. De plus, toute démarche entreprise par ce dernier peut aussi vous inclure (agence de recouvrement, mise en demeure, etc.).

Le fait d’accepter d’endosser ou de cosigner un prêt peut engendrer divers impacts sur : 

Votre capacité d’emprunt

Advenant que l’emprunteur a des retards de paiement, ceux-ci seront consignés dans votre dossier de crédit et affecteront négativement votre cote de crédit. Cela vous rendra donc l’accès au financement par crédit plus difficile dans le futur.

Il est important d’évaluer votre capacité à assumer la dette de l’emprunteur advenant le cas qu’il ne soit pas capable de l’assumer.  Voici quelques questions à vous poser :

Avez-vous fait votre planification budgétaire?

Est-ce que vos prévisions budgétaires prévoient un surplus d’argent?

Seriez-vous capable d’assumer les paiements de l’emprunt endossé ou cosigné, et cela, en continuant à répondre à vos besoins de base et d’honorer vos engagements financiers?

Avez-vous une épargne pour faire face aux imprévus?

De plus, sachez que même si l’emprunteur effectue adéquatement ses paiements, la dette en question sera comptée dans le calcul lorsque vous ferez une nouvelle demande de prêt à votre nom.  Ceci aura donc un impact direct sur le montant qu’on vous accordera.

Votre relation avec l’emprunteur

Une telle demande provient habituellement d’un proche qui nous est cher (conjoint.e, enfant, parent). Il se peut que vous craigniez qu’un refus de votre part engendre des frictions relationnelles.  Toutefois, il est important que vous preniez conscience qu’une mauvaise expérience engendrera aussi des impacts sur votre relation.

Il est donc important de poser des questions pour bien comprendre la situation de la personne qui vous demande d’endosser ou de cosigner son emprunt, ainsi que les clauses liées à l’emprunt.  Voici quelques questions à poser et documents à analyser pour que vous puissiez faire un choix éclairé avant d’accepter ou de refuser la demande :

La personne a-t-elle fait une prévision budgétaire détaillée et réaliste?  Analysez sa capacité à rembourser le prêt.

A-t-elle un bon dossier de crédit? Demandez à voir des copies récentes de son dossier de crédit d’Équifax et de TransUnion afin d’évaluer si elle a de bonnes habitudes de paiement et qu’elle respecte ses engagements financiers.

Est-ce que le prêt est pour répondre à un besoin essentiel ou est-ce pour répondre à un désir?  Prenez le temps de questionner la demande selon vos propres valeurs.

Demandez à lire le contrat pour en connaître toutes les clauses.  Si vous acceptez d’endosser ou de cosigner le prêt, gardez-en une copie et demandez à recevoir une preuve pour tous les paiements effectués.

Si vous considérez qu’il est trop risqué pour vous d’endosser ou de cosigner l’emprunt, sachez que vous pouvez refuser la demande.  Il se peut que la personne demandant votre aide soit déçue ou en colère après vous, mais vaut mieux vous respecter, que de risquer de vous mettre devant une difficulté financière future.

Pour de plus amples informations ou pour discuter d’une situation particulière, vous pouvez joindre une consultante de l’ACEF des Bois-Francs au 819 752-5855 ou à info@acefbf.com 

L’équipe de l’ACEF

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires