Projet éolien dans Arthabaska : un référendum s’impose

Tribune libre

Projet éolien dans Arthabaska : un référendum s’impose
(Photo : Archives)

Le 29 juin dernier, on apprenait dans les médias que la MRC d’Arthabaska appuyait une réflexion visant l’aménagement d’un parc éolien sur son territoire. Cinq municipalités sont visées : Saint-Élizabeth-de-Warwick, Sainte-Séraphine, Saint-Albert, Warwick et Victoriaville. Depuis, quelques articles ont été publiés et deux présentations au public ont été organisées par le promoteur du projet à la mi-juillet. 

À la lecture des articles et après avoir participé à une présentation, force est d’avouer que plusieurs questions restent en suspens. 

Certes, les éoliennes produisent une énergie propre. Cependant, elles sont sources d’inconvénients également : une transformation majeure du paysage et le son engendré par ces équipements industriels d’envergure. 

Pour l’impact au niveau du paysage, on nous explique que la technologie de ces engins est en constante évolution et qu’en date d’aujourd’hui une éolienne mesure environ 115 mètres. Cependant, comme le projet est prévu dans quelques années, il s’avère impossible de savoir à quoi ressemblera une éolienne dans le futur, ce sera donc une surprise. 

En ce qui a trait au son, il y a peu d’information pour le moment. Il serait pertinent de publier une carte avec les différents niveaux sonores engendrés par le projet. Puisqu’une rencontre privée a déjà été organisée avec les propriétaires visés, les sites envisagés doivent être connus par l’entreprise. 

Également, pour convaincre les populations locales d’embarquer dans un tel projet, les entreprises distribuent des subventions. Dans ce cas-ci, le propriétaire du terrain qui accueille l’éolienne, le voisinage et la « communauté » sont visés. Ici encore nous avons peu ou pas d’information à ce sujet, particulièrement en ce qui a trait à la notion de communauté. À la lumière des présentations publiques, on apprend que la MRC souhaite être partenaire à 50% du projet. Dans un tel scénario, ce n’est pas clair qui va bénéficier des retombées de ce projet… les municipalités directement impactées par les inconvénients ou la MRC qui investit des centaines de millions dans un éventuel projet.

En terminant, je crois qu’il serait important d’avoir une nouvelle consultation publique, qui réunit les citoyennes et les citoyens des municipalités concernées afin que l’on puisse entendre les arguments et les préoccupations des gens de notre communauté. Également, il serait bien d’avoir un aperçu réel d’un tel projet (une simulation informatique) au lieu de nous acheminer par la poste une photo d’une personne qui semble vouloir sauter en parachute d’une éolienne. 

Enfin, comme ce projet va nécessiter des financements colossaux de fonds publics par les municipalités et comme il va profondément transformer notre milieu de vie, je crois qu’il serait judicieux que toute la population puisse se prononcer par référendum sur l’implantation ou non d’un tel chantier dans sa municipalité. À ma connaissance, aucune plateforme électorale des élus locaux ne mentionnait la réalisation d’un projet aussi important. 

Diego Scalzo

Warwick

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Charron
Claude Charron
25 jours

Ici dans l’Érable les riverains ont demandé un référendum car nous n’avions plus le choix, on était en train de nous enfoncer les éoliennes dans la gorge. Cela a bien évidemment été refusé, il est fort probable que la population aurait dit non à l’implantation d’un tel projet, les riverains ayant travaillé fort pour contrer le discours des promoteurs et des élus. Dans Arthabaska il faut tuer dans l’oeuf toute velléité des élus et des promoteurs d’implanter une centrale industrielle d’éoliennes en milieu habité. Si la région devait se rendre à l’étape du référendum c’est une véritable crise sociale qui attend la population, comme ici dans l’Erable, une crise toujours palpable même après dix ans d’opération des éoliennes. Les éoliennes de 4 MW prévues ont un moyeu de 115m, les pales un rayon de 65m pour une hauteur totale de 180m app. soit près de 600 pieds donc environ 6 x la hauteur des églises des villages visés qui sont les plus hautes structures régionales. Les éoliennes de 2 MW dans l’Érable font 450 pieds de hauteur et la surface balayée par les pales est environ 3 x moindre que les éoliennes de 4 MW. Dire que Boralex se vantait de ne pas implanter de projets éoliens en milieu habité. Honte à cette compagnie qui vient de se faire montrer la porte en France pour son projet éolien dans la Hautes-Alpes. Le même sort attend Boralex dans Arthabaska. Le Québec regorge de gisements de vents bien plus prometteurs en territoire non habité.

Alain
Alain
4 jours
Répondre à  Claude Charron

De toute façon un projet d’éolienne est toujours coûteux et génère peu de résultats en plus d’exiger un emplacement très vaste tout en déformant le paysage. On ira nulle part avec cette alternative beaucoup trop dispendieuse. N’allez pas croire tous ces promoteurs d’énergie verte; d’ailleurs avec les projets énoncés en matière de transition disons que nous fonçons directement dans un mûr; nous aurons besoin encore très longtemps de pétrole et de gaz; ici nous avons de rudes hivers et les catastrophes naturelles seront de plus en plus nombreuses; notre planète est en train de se recycler, la déglaciation est déjà débutée et dans quelques centaines d’années le Sud deviendra le Nord et vice versa; arrêtons de nous casser la tête avec toutes ces théories voulant que nous puissions un jour contrôler les humeurs climatiques; les nouvelles générations devront s’assumer face à toutes ces transformations comme cela s’est fait dans le passé. Merci de me lire
Alain

Marguerite
Marguerite
24 jours

C’est une grande MAUVAISE NOUVELLE! Je demeurais dans l’Érable et j’ai eu la chance de partir juste avant les travaux je ne pensais jamais avoir à nouveau vivre tout le chambardement que cela apporterait, et à qui cela rapportera -t-il? Une destruction de plus pour l’environnement et que dire de la flore et la faune! Les humains ont est supposés être plus brillant que n’importe quelle espèce sur la planète, aucune ne détruirait son environnement comme les  »brillants » le font!!!Quand je retourne dans mon ancien coin où j’ai demeuré plus de 10ans je ne reconnais même plus les lieux qui étaient vraiment superbes. Des routes genre quasi autoroutes pour les camions avec les morceaux d’éoliennes, la déforestation incroyable, les lieux saccagés par tous ces travaux et que dire des conflits entres les humains des 2 clans oui ou non…Des familles détruites tout ça pour ??!??!? Vendre de l’électricité à rabais aux États et tout ça par une compagnie européenne. NON -NON-NON. Hey faut qu’on se lève pour s’y objecter et qui comprenne qu’ici c’est NON et qui reste chez-eux voyons donc!!!C’est ça comme paysage qu’on veut laisser aux prochaines générations…La prospection minière, gazière, les installations avec trop d’émanations toxiques, la coupe massive d’arbres, on a plus d’eau dans les puits avec les changements climatiques que tous ces bouleversements occasionnent, une p’tite éolienne avec ça pour pousser le vent ailleurs!!! C’est l’boutte!!!! C’est certain qu’il n’y aura pas un politicien qui va mettre ça dans sa campagne électorale…chuttt…