Un homme a été arrêté au Maroc pour avoir fait de faux appels à la bombe au Québec

MONTRÉAL — Un homme qui serait à l’origine de nombreuses fausses alertes à la bombe survenues partout dans le monde dans les dernières semaines, dont une cinquantaine au Québec seulement, a finalement été arrêté dans les derniers jours au Maroc, a rapporté samedi la Sûreté du Québec (SQ).

Ce suspect de 45 ans aurait joué un rôle dans «un envoi massif de courriels mentionnant une menace à la bombe» entre le 18 octobre et le 27 novembre.

«Au Québec, ces courriels ont été envoyés à plusieurs établissements scolaires, mais aussi à des commerces, bureaux professionnels, gouvernements et médias. Au total, c’est une cinquantaine de dossiers avec les mêmes caractéristiques qui ont été répertoriés par les corps policiers dans plusieurs régions du Québec», a expliqué la SQ dans un communiqué.

Dans ces courriels, l’expéditeur demandait une rançon en argent afin de dévoiler où se trouvaient les bombes.

«L’enquête de plusieurs agences internationales, à laquelle la Sûreté du Québec a collaboré, a permis d’identifier et de mener à l’arrestation de l’auteur présumé de ces faux appels à la bombe», a souligné la SQ.

Le suspect a finalement été arrêté à Tafraoute, une petite ville située dans le sud-ouest du Maroc.