Troisième fusillade en 15 jours à Montréal-Nord: adolescent blessé par balles mardi

La Presse Canadienne
Troisième fusillade en 15 jours à Montréal-Nord: adolescent blessé par balles mardi

MONTRÉAL — Pour la troisième fois en moins de deux semaines, une fusillade s’est produite dans un même secteur de Montréal-Nord, cette fois tôt mardi matin, et un adolescent a été blessé.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a toutefois été informé que le garçon âgé de 17 ans aura la vie sauve, même s’il a été blessé à plus d’un endroit au corps par des projectiles d’arme à feu.

Les policiers ont été informés de la fusillade vers minuit 15, mardi, par au moins un appel téléphonique logé au central d’urgence 911.

L’adolescent qui marchait sur l’avenue Matte, près de l’intersection de la rue Pascal, a été atteint par des balles par une personne qui prenait place à bord d’un véhicule en mouvement. Le garçon était conscient lors de son transport en centre hospitalier.

Sur les lieux de la fusillade, des policiers du SPVM ont trouvé au sol plusieurs douilles de projectiles d’arme à feu et ils ont relevé des impacts de balles sur une automobile stationnée. Ils ignorent toutefois les circonstances exactes du conflit qui aurait été antérieur à la fusillade, selon les informations qui leur ont été transmises

Les enquêteurs du SPVM ont fait ériger un périmètre de sécurité et ont entrepris l’examen de la scène de crime en compagnie de membres de l’escouade canine et de techniciens en identité judiciaire. Pendant la nuit de mardi, ils ont pu interroger des témoins de l’incident, mais personne n’avait encore été arrêté.

Le 13 juillet, mercredi dernier, une personne qui était à bord d’une automobile en mouvement avait ouvert le feu en direction d’un groupe de personnes réunies à l’intersection du boulevard Rolland et de la rue Pascal, dans le même secteur. Une personne avait été blessée et à leur arrivée, les policiers du SPVM avaient trouvé au sol des douilles de projectiles d’arme à feu, sur la rue Lapierre, qui est voisine du lieu de cette fusillade.

Et six jours plus tôt, le 7 juillet, des coups de feu avaient été tirés à l’intersection des rues Lapierre et Pascal; le SPVM n’avait alors signalé aucune victime.

Le secteur de Montréal-Nord où les trois fusillades se sont produites en moins de deux semaines est densément habité; on y trouve de nombreux immeubles à appartements multiples.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires