Le président du conseil d’administration de Hockey Canada démissionne

La Presse Canadienne

CALGARY — Hockey Canada a annoncé samedi matin que le président de son conseil d’administration, Michael Brind’Amour, avait remis sa démission, tard la veille.

Brind’Amour a indiqué dans une déclaration publiée par Hockey Canada qu’il avait pris cette décision après avoir «écouté attentivement les commentaires des Canadiennes et Canadiens concernant la culture de notre sport, celle de notre organisation, nos actions et notre leadership».

Son mandat arrivait à terme en novembre 2022, mais il a préféré céder son poste plus rapidement.

«Il est essentiel d’agir immédiatement pour relever les défis importants auxquels notre organisation et notre sport sont confrontés et pour lesquels notre plan d’action a été mis en place. Je ne serais pas en mesure de mener à terme ce renouveau et j’ai donc annoncé ma démission du conseil d’administration», a-t-il indiqué.

Hockey Canada se retrouve dans l’eau chaude depuis ce printemps, quand il a été révélé que l’organisation avait réglé hors cour une poursuite pour allégation d’agression sexuelle par huit joueurs après un gala de l’organisation en 2018 à London, en Ontario.

Après des présentations peu convaincantes devant une commission parlementaire, plusieurs politiciens ont réclamé la démission des dirigeants de Hockey Canada au cours des dernières semaines.

«Cette démission est un premier pas duquel devra suivre un grand ménage au sein de l’équipe de direction et du conseil d’administration. Un renouveau est nécessaire au sein de Hockey Canada et la haute direction devra assurément mieux représenter le sport et donner aux joueuses et joueurs l’environnement sécuritaire auquel ils et elles ont droit», a réagi le porte-parole en matière de Sports du Bloc Québécois, Sébastien Lemire, samedi matin.

De son côté, Hockey Canada a annoncé plus tôt cette semaine la nomination du juge Thomas Cromwell pour réviser la gouvernance de l’organisation.

«Je comprends que nos mesures prises dans les dernières semaines font partie de la solution, a dit Brind’Amour. J’ai la certitude que les recommandations guideront l’organisation vers les changements souhaités.»

Le conseil d’administration et les membres de Hockey Canada se réuniront au cours des prochains jours pour déterminer les étapes suivantes et nommer un président intérimaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires