Arrestation de deux hommes soupçonnés d’avoir ouvert le feu à Rivière-des-Prairies

La Presse Canadienne
Arrestation de deux hommes soupçonnés d’avoir ouvert le feu à Rivière-des-Prairies

MONTRÉAL — Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)a annoncé vendredi l’arrestation de deux hommes soupçonnés d’avoir fait feu dans la nuit de jeudi à vendredi, à plusieurs reprises, en direction de véhicules à Rivière-des-Prairies, sur le boulevard Maurice-Duplessis, à proximité de la 27e avenue, à Montréal. 

Ces arrestations ont été annoncées vendredi peu avant 16h00, soit plusieurs heures après le déclenchement d’une vaste opération policière dans un secteur situé à proximité à Montréal-Est. 

Le SPVM a aussi précisé qu’on ne craint pas pour la vie de l’occupante du véhicule qui a été blessée lors des coups de feu. La victime, âgée de 25 ans, avait été retrouvée blessée sur les lieux après un appel au 911 vers minuit. 

Des patrouilleurs du SPVM avaient peu après localisé un véhicule suspect dans lequel plusieurs personnes prenaient place. Celles-ci ont toutes pris la fuite à pied, ce qui a mené au vaste déploiement policier dans la ville voisine de Montréal-Est. 

Des équipes spécialisées, en collaboration avec la Sûreté du Québec, ont mené des recherches toute la journée afin de localiser des éléments de preuve et de potentiels complices impliqués dans l’agression. Le périmètre de sécurité érigé entre le boulevard Henri-Bourassa, au nord, l’autoroute Métropolitaine, au sud, la rue Broadway, à l’ouest et l’avenue Marien, à l’est, a été levé après l’annonce des deux arrestations.

Le SPVM a cependant précisé un peu plus tard que l’arrestation des deux suspects est survenue avant l’opération de ratissage et que leurs deux présumés complices n’ont toujours pas été arrêtés.

«Le périmètre de recherche a été levé après que les dispositions nécessaires aient été prises pour assurer la sécurité du secteur», précise le SPVM par voie de communiqué.

Aucun détail n’était disponible sur le mobile du crime et qui était visé.

Les deux suspects arrêtés par les policiers ne peuvent être identifiés puisqu’ils sont toujours en attente de leur comparution. Ils devront répondre de plusieurs accusations, notamment en lien avec la possession d’armes à feu. D’autres accusations pourraient être déposées au terme de l’enquête.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires