Une tornade a fait au moins cinq morts en Iowa

Une tornade meurtrière qui a dévasté la petite ville de Greenfield, dans l’Iowa, a fait quatre morts et près de trois douzaines de blessés, selon les autorités, tandis qu’une cinquième personne a été tuée ailleurs.

La tornade qui a traversé la ville mardi était classée au moins EF-3 par le Service national de météorologie et a été si destructrice qu’il a fallu plus d’une journée aux autorités pour recenser les habitants de la région.

On pense que le nombre de blessés est probablement plus élevé, a prévenu le département de la Sécurité publique de l’Iowa.

La cinquième personne a été tuée à environ 40 kilomètres de Greenfield lorsque sa voiture a été projetée hors de la route par une tornade, selon le bureau du shérif du comté d’Adams. Monica Zamarron, 46 ans, est décédée dans l’accident mardi après-midi, ont indiqué les autorités.

Les autorités n’ont pas encore communiqué les noms des autres victimes.

Le temps violent a bifurqué vers le sud mercredi. Au Texas, les autorités ont lancé une déclaration d’urgence à Temple, une ville de plus de 90 000 habitants située au nord d’Austin, après que de puissantes tempêtes aient traversé la région. Des milliers d’habitants ont été privés d’électricité, les écoles ont annulé les cours pour jeudi et Fort Cavazos, situé à proximité, a signalé que d’importants débris bloquaient la circulation dans l’installation de l’armée.

Dans l’Iowa, la tornade de Greenfield a détruit des maisons, fracassé des arbres et endommagé des voitures dans cette ville de 2000 habitants située à environ 90 kilomètres au sud-ouest de Des Moines. La tornade a également détruit d’énormes éoliennes productrices d’électricité à plusieurs kilomètres de la ville.

Cette tornade meurtrière est survenue au cours d’une saison de tornades historique aux États-Unis, alors que le changement climatique accroît la gravité des tempêtes dans le monde entier. Le mois d’avril a vu le deuxième plus grand nombre de tornades jamais enregistré dans le pays.

Jusqu’à mardi, 859 tornades avaient été confirmées cette année, soit 27 % de plus que la moyenne des États-Unis, selon le centre de prévision des tempêtes de la NOAA à Norman, dans l’Oklahoma. C’est l’Iowa qui a enregistré le plus grand nombre de tornades, avec 81 confirmées.

Pour la seule journée de mardi, le Service national de météorologie a reçu 23 rapports de tornades, dont 21 dans l’Iowa.

Les tempêtes de mardi ont également frappé certaines parties de l’Illinois et du Wisconsin, privant d’électricité des dizaines de milliers de clients dans ces deux États.

Le Service national de météorologie a indiqué que les premiers relevés indiquaient au moins une tornade EF-3 à Greenfield, mais qu’une évaluation plus poussée des dégâts pourrait conduire à un classement plus puissant.

La tornade semble être restée au sol pendant plus de 65 kilomètres, a déclaré Jon Porter, météorologue en chef d’AccuWeather. Une photo satellite prise par BlackSky Technology montre l’endroit où la tornade a creusé un chemin de destruction presque rectiligne à travers la ville, juste au sud de la place centrale de Greenfield.

«Des débris ont été soulevés à des milliers de mètres dans les airs et ont fini par tomber au sol à plusieurs comtés de Greenfield. C’est la preuve de l’intensité et du caractère meurtrier de cette tornade», a indiqué M. Porter.

Des personnes situées à 160 kilomètres de Greenfield ont posté sur Facebook des photos de familles déchirées, des pages d’annuaires et d’autres objets qui ont été soulevés dans le ciel par la tornade.

La secrétaire de presse de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre, a indiqué que l’administrateur de la FEMA se rendrait dans l’Iowa jeudi et que la Maison-Blanche était en contact avec les autorités locales et de l’État.

L’hôpital de Greenfield, qui compte 25 lits, fait partie des bâtiments endommagés, et au moins une douzaine de blessés ont dû être transportés vers d’autres établissements. Les responsables de l’hôpital ont indiqué dans un message publié sur Facebook mercredi que l’hôpital resterait fermé et que les réparations complètes pourraient prendre des semaines, voire des mois. Une clinique de soins d’urgence a été mise en place dans une école primaire et des services de soins primaires y seront offerts à partir de jeudi, selon le message.

Des rues résidentielles qui, lundi, étaient bordées d’arbres centenaires et de maisons de style ranch soigneusement aménagées, n’étaient plus mercredi qu’un amas chaotique d’éclats et de débris. Les sous-sols de nombreuses maisons où les habitants se sont abrités étaient exposés et les cours avant étaient jonchées d’effets personnels allant des meubles aux jouets d’enfants en passant par les décorations de Noël.