Le pape François réclame de l’aide humanitaire d’urgence pour les Palestiniens à Gaza

Le pape François a appelé dimanche à de l’aide humanitaire d’urgence pour atteindre les Palestiniens à Gaza et à ce qu’Israël et le Hamas acceptent immédiatement les propositions de cessez-le-feu et de libération des otages.

Au cours de sa bénédiction du dimanche, sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le chef de l’Église catholique a également remercié la Jordanie, qui accueillera cette semaine une conférence internationale sur l’aide humanitaire aux Palestiniens.

«J’encourage la communauté internationale à agir d’urgence, par tous les moyens, pour venir en aide au peuple de Gaza, épuisé par la guerre», a-t-il déclaré.

«L’aide humanitaire doit pouvoir atteindre ceux qui en ont besoin, et personne ne doit l’empêcher», a-t-il ajouté.

Le pape a rappelé que samedi marquait le dixième anniversaire d’une prière pour la paix alors qu’il accueillait dans les jardins du Vatican le président israélien de l’époque, Shimon Pères, et le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas.

«Cette rencontre a montré qu’il est possible de se serrer la main et que pour faire la paix, il faut du courage, beaucoup plus de courage que de faire la guerre», a affirmé le pape François.

Le souverain pontife a appuyé les propositions de cessez-le-feu et a dit espérer que les termes seraient acceptés rapidement par les deux parties, même s’il a reconnu que les négociations «ne sont pas faciles».

«J’espère que les propositions de paix sur tous les fronts qui ont été présentées et pour la libération des otages seront acceptées immédiatement pour le bien des Palestiniens et des Israéliens», a-t-il déclaré.