Que devrais-je choisir entre l’acupuncture et l’ostéopathie pour mes problèmes de dos ?

Publireportage
Que devrais-je choisir entre l’acupuncture et l’ostéopathie pour mes problèmes de dos ?

À un moment donné de sa vie, chacun d’entre nous a dû ressentir une affliction au niveau du dos. En effet, cette douleur provient généralement d’une affection physique ou énergétique du corps. Elle peut être héréditaire ou bien due à d’autres paramètres externes. Le malade doit impérativement trouver la solution idéale afin de se débarrasser de cette gêne physique. Les alternatives sont vastes puisqu’il peut avoir recours à la médecine moderne ou la médecine traditionnelle. Cette dernière s’avère plus particulièrement en vogue en ce moment. Deux choix s’offrent à vous : l’acupuncture et l’ostéopathie. Afin de bien choisir ce qui est adapté à son mal de dos, ci-joint une petite directive de différenciation des deux.

La manifestation du mal de dos

En principe, le mal de dos est une gêne physique survenue dans la partie du dos ou de la colonne vertébrale. Les symptômes sont très apparents puisqu’il s’agit des douleurs à intensité variable au niveau du dos. Les causes de l’affection varient selon les cas : un lumbago, une arthrose, une sciatique, un pincement discal et bien d’autres encore.

Cette inflammation commence généralement au niveau des muscles, des nerfs et des articulations. Il existe plusieurs manifestations de cette affection. Parmi eux, on peut citer : les spasmes musculaires, une douleur lancinante, une douleur dans la fesse et la jambe, un engourdissement du cou et une faiblesse dans les bras et les jambes. Chaque symptôme indique très particulièrement l’origine des douleurs.

Selon les enquêtes sur le domaine, 80 % de la population n’échappera pas à ce mal de dos. C’est pourquoi une consultation fréquente est fortement recommandée afin de prévenir la maladie.

Cependant, les causes de l’affection ne sont pas forcément liées à des maladies internes du corps humain. Une douleur dorsale peut être la conséquence de :

  • Des efforts excessifs ;
  • Des défauts de posture ;
  • Du stress : tensions musculaires ;
  • D’un faux mouvement.

En outre, il est possible que le mal de dos résulte des maladies cancéreuses, infectieuses ou inflammatoires. Toutefois, ce type de mal de dos diagnostique demeure très rare puisqu’à 90 % des cas, l’affection se soigne très facilement.

S’adresser à l’acupuncteur ou à un ostéopathe ?

Le rôle de l’acupuncteur et d’un ostéopathe est de prévenir et de soigner des maux de dos et musculaires. Ce sont des thérapeutes à vocation de médecine traditionnelle qui se spécialisent en la matière.

Pourquoi choisir un acupuncteur ?

L’acupuncteur est un médecin qui se réfère à la médecine traditionnelle chinoise. Il est capable de soulager et de traiter les maux physiques et psychologiques. En effet, sa spécialité s’intéresse à la dimension énergétique du corps humain. Avant chaque diagnostic, il effectue d’abord quelques étapes de consultation. La première étape consiste à faire le bilan de vie du patient. La deuxième étape s’intéresse à un bilan des composantes physiques du patient. La troisième étape aborde l’analyse particulière des anomalies de la voix et du bruit de l’estomac. Une fois ces trois étapes effectuées, le médecin traditionnel procède à un diagnostic.

L’acupuncture n’oblige pas les patients à détailler ces symptômes ainsi que leurs arriérés médicaux. Il possède l’habileté d’établir un diagnostic exact de votre état. Par la suite, il administre les traitements adaptés à ladite affection.

Pour guérir ses patients, l’acupuncteur procède à l’implantation des fines aiguilles à la surface de la peau. Le positionnement des aiguilles dépend de l’état de la maladie. La séance peut aussi avoir recours à une électropuncture ou une thérapie à l’aide d’une ventouse spécialisée.

Pourquoi choisir un ostéopathe ?

L’ostéopathe est un thérapeute manuel qui s’adonne à des manipulations osseuses ou musculaires pour soigner ses patients. Certes, il s’occupe des divers maux comme les douleurs dans le dos. Mais son domaine n’est pas nécessairement plus vaste que celui de l’acupuncteur. C’est la raison pour laquelle seuls ceux qui ont des douleurs osseuses s’adressent à un ostéopathe. Il attribue également ses atouts dans le traitement de la sténose : la sténose foraminale, la sténose dorsale et la sténose spinale lombaire.

Ces séances d’ostéopathie consistent à des systèmes musculo-squelettiques en effectuant des techniques de pression, d’élongation ou de torsion sur les blocages. Dans ce cas, l’ostéopathe traite généralement les douleurs musculaires et squelettiques. Cependant, la consultation d’un ostéopathe doit se faire par ordre du médecin uniquement. C’est pour cette raison que le test ostéopathique est obligatoire avant chaque séance.

En somme, le choix entre l’acupuncture et l’ostéopathie ne dépend pas seulement de leurs compétences respectives. Il faut impérativement se référer des ressentis ou de l’intensité des douleurs et des résultats voulus. Ainsi, si les maux sont indescriptibles, le mieux est de recourir à un acupuncteur. Et dans le cas contraire, c’est-à-dire un cas de douleurs ciblées, un ostéopathe est fortement recommandé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires