Une belle récolte pour la Marche du pain Odette-Doyon

Une belle récolte pour la Marche du pain Odette-Doyon
La population a de nouveau été généreuse lors de la Marche Odette-Doyon. Plus de 23 000 $ ont été amassés. Le montant final sera divulgué dans quelques semaines. Sur la photo, Léa Drolet, Laurie Perron, Mario Fortin (coordonnateur), Isabelle Doyon, Agathe Pellerin et Benjamin Fillion. (Photo : www.lanouvelle.net)

La 39e Marche du pain Odette-Doyon qui s’est déroulée le 18 avril dernier (Jeudi saint) sur le territoire desservi par la polyvalente La Samare de Plessisville a connu le succès anticipé.

Le coordonnateur de l’activité, Mario Fortin, a confirmé que les 4600 pains offerts par les quelque 300 élèves de l’école et leurs conducteurs bénévoles ont tous trouvé preneurs.

M. Fortin estime que le comité de la Marche du pain aura amassé plus de 23 000 $ grâce à cette activité. «Nous serons en mesure d’annoncer le montant final dans quelques semaines. Il nous reste certains montants à recevoir de nos commanditaires entre autres.»

Rappelons que cette dernière campagne s’est déroulée sous le thème «Plus qu’un pain» qui sera dorénavant le thème permanent pour mousser la Marche du pain Odette-Doyon.

Notons pour cette 39e édition la présence d’Isabelle Doyon, la fille de la fondatrice de la Marche du pain, et d’Agathe Pellerin, originaire de Sainte-Sophie-d’Halifax, dont l’œuvre à Port-au-Prince, soit une résidence pour personnes âgées, bénéficie régulièrement de l’aide de cette activité.

Projets soutenus en 2019

L’argent amassé permettra encore cette année de venir en aide pour le développement du centre éducatif Hogar Shalom au Guatemala et l’œuvre d’Étienne Germain au Pérou sans oublier le projet de Gilberte Marcoux, originaire de la région, qui œuvre auprès d’une communauté de femmes défavorisées en République Dominicaine.

Localement, la Marche du pain soutiendra un projet de l’Organisme de récupération anti-pauvreté de l’Érable (ORAPÉ) qui offre des collations à 75 enfants défavorisés de la région qui sont inscrits au service. Le Comité environnemental de l’Érable obtiendra aussi du support dans la réalisation de certaines de ses initiatives.

Notons l’implication des jeunes de Jeunesse sans frontières, un organisme du service d’animation spirituelle et d’engagement communautaire de la polyvalente La Samare, et de Partenaires 12-18, organisme jeunesse en milieu rural, lors de cette campagne du pain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires