Meurtre de Chloé Labrie : accusation de meurtre au premier degré

Meurtre de Chloé Labrie : accusation de meurtre au premier degré

Chloé Labrie

Crédit photo : tirée de Facebook

L’homme, qui aurait assassiné la Victoriavilloise Chloé Labrie, fera face à une accusation de meurtre au premier degré.

Il s’agit de Randy Koneak, 20 ans, un résident de Kuujjuaq. La dénonciation autorisée par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) indique que le meurtre aurait été commis le ou vers le 11 juin à Kuujjuaq.

Le jeune homme doit comparaître aujourd’hui (jeudi) par visioconférence depuis Amos, a confié Me Jean-Pascal Boucher, procureur aux poursuites criminelles et pénales.

Chloé Labrie, 28 ans, qui travaillait à Kuujjuaq depuis quelques années, a été tuée vraisemblablement avec une arme à feu.

Son corps inanimé, qui portait des marques de violence, a été découvert dans un logement dans la nuit de lundi à mardi  par des agents du service régional de police de Kativik qui répondaient à un appel.

Chloé Labrie était la fille de l’homme d’affaires Roch Labrie et la soeur du hockeyeur Hubert Labrie qui évolue au sein de la Ligue américaine de hockey.

 

Poster un Commentaire

avatar