Meilleurs espoirs de la LHJMQ : les rivaux centricois bien représentés

Meilleurs espoirs de la LHJMQ : les rivaux centricois bien représentés

Joe Veleno

Crédit photo : Denis Morin

En vue de la prochaine séance de sélection de la Ligue nationale de hockey (LNH), Filip Zadina et Noah Dobson représentent sans conteste les deux meilleurs espoirs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Derrière ces deux premiers de classe, quatre porte-couleurs des Voltigeurs de Drummondville, les rivaux de la 122 des Tigres de Victoriaville, devraient faire honneur à la troupe de Dominique Ducharme.

#1 Filip Zadina, ailier droit, Mooseheads de Halifax, 6’01’’, 192 livres

Patineur explosif, le Tchèque des Mooseheads a prouvé cette saison qu’il était un fin marqueur en raison de son tir vif et précis ainsi que de sa capacité à contrôler la rondelle. Fait intéressant, il a un réel souci du jeu défensif, ce qui le rend encore plus attrayant aux yeux des recruteurs. Il a inscrit 77 points, dont 42 buts en 54 rencontres à Halifax. Il a aussi marqué sept buts en autant de matchs au Championnat du monde junior.

#2 Noah Dobson, défenseur Titan d’Acadie-Bathurst, 6’03’’ 178 livres

Dans les coulisses de la LHJMQ, le bruit court à l’effet que le jeune Noah Dobson pourrait faire le saut dans la LNH dès l’an prochain tellement il est bon. C’est tout dire! Ce patineur fluide excelle autant offensivement que défensivement. Ce joueur natif de Summerside possède ce qu’il faut comme outils pour devenir un défenseur de premier plan chez les professionnels. Il compte 68 points et un différentiel de +31 en 64 parties cette saison.

#3 Jared McIsaac, défenseur, Mooseheads de Halifax, 6’01’’, 193 livres

Ce Néo-Écossais avale les minutes de temps de jeu à un rythme effréné lors d’un match. Tout comme Dobson, McIsaac se déplace avec aisance sur la patinoire. Cette qualité, jumelée à son contrôle de la rondelle, lui permet notamment de transporter le disque d’un bout à l’autre de la patinoire. C’est un défenseur intelligent qui peut être utilisé sans retenue, peu importe la situation du match. Il a récolté 43 points en 63 matchs avec les Mooseheads.

#4 Joe Veleno, centre, Voltigeurs de Drummondville, 6’02’’, 194 livres

Depuis qu’il a été échangé des Sea Dogs de Saint John aux Voltigeurs, Veleno s’est réellement affirmé comme le joueur au statut exceptionnel (72 points en 61 rencontres cette année). Véritable fabricant de jeux, il peut rendre les joueurs autour de lui meilleurs. Il lui reste à travailler sur sa constance.

#5 Benoît-Olivier Groulx, ailier gauche, Mooseheads de Halifax, 6’01’’, 190 livres

Depuis son arrivée dans la LHJMQ, Groulx s’affirme comme un attaquant issu du même moule que Maxime Comtois. Combattif, intelligent, habile et désireux d’accomplir les petits détails pour amener son équipe à la victoire, le fils du réputé entraîneur Benoît Groulx se taillera une place dans la LNH, peu importe le rôle qui lui sera confié. Il devra cependant afficher de la discipline, élément qui est déficient par moment (100 minutes de pénalité cette saison). Il a produit 51 points cette année.

#6 Alexander Khovanov, centre, Wildcats de Moncton, 5’11’’, 191 livres

Ayant contracté l’Hépatite A lors d’un voyage dans les Antilles, Khovanov a été tenu à l’écart du jeu pendant plus de la moitié de la saison. Après avoir repris tranquillement son rythme, Khovanov a démontré pourquoi il était considéré comme un espoir de haut niveau. Le Russe est un habile marqueur doublé d’un bon passeur. Il est également très agile en contrôle de rondelle en plus d’être un patineur explosif. Khovanov offre un rendement respectable en défensive, bien que cela laisse un petit peu à désirer par moment.

#7 Nicolas Beaudin, défenseur, Voltigeurs de Drummondville, 5’11’’, 171 livres

Véritable quart-arrière offensif, Beaudin semble s’affirmer de plus en plus comme un choix potentiel de deuxième ronde. Le défenseur des Voltigeurs est un excellent patineur qui distribue la rondelle avec une grande efficacité (50 passes cette saison). Il est parfois à risque défensivement, mais ses qualités offensives (agilité, contrôle de la rondelle, vision) compensent amplement.

#8 Xavier Bernard, défenseur, Voltigeurs de Drummondville, 6’02’’ et 205 livres

Le colosse défenseur des Voltigeurs a progressé brillamment cette saison, faisant passer son total de points de six à 33 et son différentiel de -16 à +31. Bernard se démarque grâce à son bon positionnement, sa capacité à faire bouger la rondelle rapidement, sa mobilité et son puissant lancer. Il est également en mesure de jouer avec assurance sur le plan défensif grâce à son intelligence. C’est un défenseur complet.

#9 Philipp Kurashev, centre, Remparts de Québec, 6’00’’, 187 livres

Cet habile passeur sait se faire valoir grâce à sa créativité et sa vision du jeu. Son tir dangereux gagnerait à être utilisé plus souvent. Le Suisso-Russe présente également un engagement défensif intéressant, mais il est parfois sujet à des revirements puisqu’il tente à l’occasion de forcer le jeu lorsqu’il a la rondelle sur la lame de son bâton. Kurashev n’hésite pas à s’impliquer dans le jeu. Il a amassé 59 points jusqu’ici cette saison.

#10 Olivier Rodrigue, gardien, Voltigeurs de Drummondville, 6’01’’, 158 livres

Campé dans le rôle de gardien numéro un chez les Voltigeurs depuis son arrivée dans la ligue, Rodrigue pourrait bien être le premier gardien à être appelé lors du prochain repêchage. Le Saguenéen se veut un portier calme, intelligent, agile, rapide et très technique. Il est en mesure de garder les yeux efficacement sur la rondelle à travers la circulation. Il contrôle aussi efficacement les rebonds. Il doit cependant afficher plus de constance, chose qui viendra avec l’âge.

#11 Xavier Bouchard, défenseur, Drakkar de Baie-Comeau, 6’03’’, 190 livres

#12 Gabriel Fortier, centre, Drakkar de Baie-Comeau, 5’10’’, 190 livres

#13 Dmitry Zavgorodny, centre, Océanic de Rimouski, 5’09’’, 168 livres

#14 Anderson MacDonald, ailier gauche, Wildcats de Moncton, 6’02’’, 205 livres

#15 Radim Salda, défenseur, Sea Dogs de Saint John. 6’00’’, 185 livres

#16 Alexis Gravel, gardien, Moosheads de Halifax, 6’03’’, 220 livres

#17 Vladislav Kotkov, ailier gauche, Saguenéens de Chicoutimi, 6’05’’, 202 livres

#18 Adam McCormick, défenseur, Screaming Eagles du Cap-Breton, 5’11’’, 179 livres

#19 Egor Sokolov, ailier gauche, Screaming Eagles du Cap-Breton, 6’04’’, 223 livres

#20 Shawn Boudrias, ailier droit, Olympiques de Gatineau, 6’04’’, 197 livres

Produits locaux

Alexis Gravel, gardien, Moosheads de Halifax, 6’03’’, 220 livres

La présente campagne n’aura pas été des plus faciles dans le cas de Gravel, lui qui a connu son lot de hauts et de bas (moyenne de 3,34 et pourcentage d’efficacité de 89,1%). Après avoir perdu son poste de gardien partant aux mains de Blade Mann-Dixon, le cerbère natif d’Asbestos a su le reprendre en fin de saison. Gravel demeure un imposant gardien technique qui semble toujours calme devant son but. Les présentes séries seront déterminantes pour lui en vue du repêchage de la LNH.

Shawn Element, ailier gauche, Drakkar de Baie-Comeau, 6’00’’, 182 livres

Après avoir connu des difficultés sur le plan offensif en début de saison, Element s’est replacé en fin de saison, amassant notamment sept points à ses 11 dernières sorties (total de 19 en 62 rencontres). S’il n’est pas reconnu pour sa production offensive, Element demeure un joueur d’énergie très engagé sur le plan physique avec ses mises en échec et sa capacité à jeter les gants. Certaines équipes de la LNH ont démontré de l’intérêt au cours de la saison. S’il devait être repêché, ce serait en fin d’encan.

Cédric Desruisseaux, ailier gauche, Voltigeurs de Drummondville, 5’07’’, 151 livres

À sa première saison complète dans la LHJMQ, Desruisseaux a démontré qu’il était en mesure de mettre des points au tableau de façon régulière avec 45 points. Laissé de côté à quelques reprises par son entraîneur-chef Dominique Ducharme, il doit continuer de travailler sur sa constance. Puisqu’il est un joueur de petite stature, il devra continuer de se remplumer physiquement s’il veut poursuivre sa progression.

Poster un Commentaire

avatar