Mavrik Bourque veut être meilleur chaque jour

Mavrik Bourque veut être meilleur chaque jour

Mavrik Bourque

Crédit photo : Denis Morin

Troisième choix du dernier repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le Plessisvillois Mavrik Bourque a réussi à faire sa place au sein de l’attaque des Cataractes de Shawinigan. Il espère maintenant devenir meilleur chaque jour au fil de sa première saison dans le circuit Courteau.

«L’objectif principal de ma saison sera de progresser de façon constante tout au long de l’année. Étant donné que c’est ma première saison, je crois que c’est important. Comme notre entraîneur Daniel Renaud le dit, il faut être 1% meilleur chaque jour. Dans cette optique, c’est ce qui va me permettre de progresser en tant que joueur», a fait valoir le sympathique jeune homme de 16 ans.

Côtoyant Renaud depuis près d’un mois déjà, Bourque est maintenant bien au fait de ses méthodes de travail et de sa personnalité. Et jusqu’à maintenant, le courant passe bien entre l’entraîneur et le premier choix des Cataractes. «Je l’apprécie vraiment. Il amène une belle énergie, car il est toujours souriant. C’est contagieux. Daniel offre également de bons conseils, ce que j’apprécie, car il trouve toujours le moyen d’obtenir le meilleur de chaque joueur. Ça donne le goût de jouer pour lui.»

La recrue n’a toutefois pas eu d’indications précises de la part de son entraîneur quant au rôle qu’il pourrait occuper au cours de la saison. «Nous n’en avons pas discuté. Je crois que ça va être donnant-donnant. Si je mets les efforts nécessaires pour jouer en avantage numérique, je risque d’y évoluer. Même chose pour le désavantage numérique. Si je réussis à lui donner du temps de glace de qualité, il va m’utiliser», a expliqué le produit des Estacades de Trois-Rivières.

Des défis à venir pour la recrue

En tant que recrue de 16 ans, Bourque est bien conscient qu’il aura un lot de défis à affronter au cours du long calendrier régulier de 68 rencontres. «Physiquement, je n’ai pas le même gabarit que les plus vieux. Ce sera important de continuer de travailler fort, de m’impliquer et d’aller dans la circulation lourde même si je me fais brasser.»

L’un des autres défis sera sur le plan collectif. Les Cataractes représentent l’une des plus jeunes formations de la LHJMQ, ce qui fait en sorte qu’ils sont perçus pour le moment comme une équipe du troisième tiers des forces en présence. Si Bourque espère que les siens causeront la surprise, il demeure toutefois réaliste. «Nous voulons connaître une bonne saison et faire les séries, mais pour être honnête, la coupe du Président sera difficile à atteindre même si tout peut arriver. Je crois que, puisque nous sommes une jeune équipe, ce sera important de connaître une belle progression en finissant l’année encore plus fort qu’au début. Le fait que nous soyons au début d’une nouvelle campagne fait en sorte que nous devrons suivre le processus», a confié le nouveau numéro 22 des Cats.

Une classique hivernale au menu

Puisque c’est le 50e anniversaire de la LHJMQ et que les Cataractes représentent la plus vieille concession du circuit, Bourque aura la chance d’être plongé au cœur des nombreuses festivités qui entoureront cette saison 2018-2019. La Classique hivernale de la LHJMQ (8 et 9 février) sera notamment l’un des événements phares de ces festivités, ce qui emballe le patineur de L’Érable. «Ça va être une belle saison pour l’organisation puisque c’est notre 50e et qu’il y a une classique hivernale au menu. Je vais donc avoir la chance d’acquérir beaucoup d’expérience et je compte en profiter au maximum.»

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
jocelyn fillion Recent comment authors
jocelyn fillion
Invité
jocelyn fillion

je te souhaite la meilleur des chance