Marco Cavalleri parmi l’élite suisse

Marco Cavalleri parmi l’élite suisse

Marco Cavalleri

Crédit photo : Denis Morin

Marco Cavalleri a été invité par les dirigeants de la Suisse à prendre part au camp d’entraînement de la formation nationale en vue du Championnat mondial des moins de 20 ans 2018.

Pour la recrue de 18 ans des Tigres, il s’agit d’une formidable nouvelle accompagnée d’une bonne dose de surprise. «Si on m’avait dit que je serais au camp de l’équipe suisse au début de la saison, je dois dire que j’aurais été surpris. C’est cependant une très grande nouvelle pour moi et elle me rend très fier. Je suis excité d’avoir une chance de participer à un événement aussi prestigieux. J’ai travaillé fort pour ça et je suis grandement redevable à l’organisation des Tigres, dont Louis Robitaille qui m’a invité au camp de l’équipe il y a deux ans», a raconté le patineur natif de Genève.

«C’est un bel honneur pour Marco, lui qui est un joueur un peu méconnu. Il a toujours été parmi les meilleurs de son groupe d’âge en Suisse avant son arrivée au Canada. Il a dû travailler dur pour arriver jusqu’ici, lui qui a été retranché dans le midget AAA à 16 ans. Il n’a pas eu peur de faire des sacrifices. Marco est l’un des joueurs qui travaillent le plus fort et il se montre très réceptif à améliorer son jeu. Il le mérite», a commenté l’entraîneur-chef des Félins.

Avant la surprenante annonce des dirigeants suisses, Cavalleri n’avait reçu que des courriels de leur part qui signifiait leur intérêt. «Jamais je n’aurais osé penser qu’ils m’inviteraient à leur camp de sélection. D’y prendre part, c’est une grande source de fierté. J’ai hâte d’y être.»

Rien à perdre avec les Suisses

Le centre de 5’10’’ et 159 livres se présentera évidemment avec le désir de faire sa place au sein de la formation helvète. «Je vais tout simplement travailler fort et persévérer tout au long du camp. Il arrivera ce qui arrivera. Je crois avoir une bonne chance, mais je me dirige là-bas avec aucune attente précise», a souligné le principal intéressé.

Selon les informations qui sont parvenues aux oreilles du porte-couleurs des Tigres, la Suisse se dit persuadée de faire amende honorable en vue de l’édition 2018 au Championnat mondial junior.

Questionné à savoir si la Suisse boudait parfois les joueurs qui traversaient l’Océan Atlantique afin de poursuivre leur développement, Cavalleri admet en avoir entendu parler. «C’est quelque chose dont j’ai déjà entendu parler, mais de mon côté, ça fait très longtemps que je n’ai pas été sur le radar suisse. Ça va m’aider un peu d’aller au camp, car les dirigeants avaient perdu un petit peu ma trace lors des dernières années.»

En plus de Cavalleri, Philipp Kurashev (Remparts de Québec) et Simon le Coultre (Wildcats de Moncton) sont les deux autres joueurs de la LHJMQ qui ont reçu une invitation de la part de la Suisse. Depuis le début de la campagne, Cavalleri a récolté un but et deux passes en 26 rencontres, évoluant sur la quatrième unité offensive.

Cavalleri quittera Victoriaville mercredi prochain (13 décembre) pour participer au camp de sélection des Suisses.