Marcel Tessier partage son amour de l’histoire

Marcel Tessier partage son amour de l’histoire

Marcel Tessier en compagnie du secrétaire d'Archives Bois-Francs

C’est à une soirée avec le passionné d’histoire Marcel Tessier à laquelle la population était conviée dans le cadre d’une activité de financement d’Archives Bois-Francs.

«Quand le passé écrit l’avenir au présent» est le titre de cette conférence qu’il a offerte à plus de 125 personnes réunies au Pavillon Arthabaska de Victoriaville et où, bien entendu, il a été question d’histoire.

Rencontré quelques heures avant sa conférence, l’historien de 83 ans venait tout juste de visiter le musée Laurier. D’ailleurs, il a parlé de ce personnage historique qui a longtemps habité Arthabaska dans son allocution.

Même s’il confie avoir un peu ralenti la cadence des conférences, il n’a pu refuser l’invitation faite par Archives Bois-Francs (et son secrétaire François Gardner) de venir à Victoriaville. Ancien enseignant d’histoire et chanteur d’opéra, Marcel Tessier a toujours la fougue et la verve, lorsqu’il est question d’histoire. D’ailleurs, plusieurs se souviennent de ces chroniques à Salut Bonjour où il avait le don de vulgariser des sujets parfois arides.

Pour cette soirée, il a choisi de parler de la Conquête avec les constitutions qui s’y rattachent, les Patriotes, la Confédération. «Il y a eu des personnages importants à ce moment-là», a-t-il expliqué.

Marcel Tessier s’est donné comme mission de vie de raconter l’histoire même s’il se demande parfois si les jeunes sont intéressés à connaître leurs racines… «Comment redonner le goût à l’histoire? Il faut en parler et montrer que c’est important», ajoute-t-il.

L’historien est toujours bien heureux de venir faire des conférences en région là où, comme il le dit lui-même, les gens sont réceptifs et chaleureux. Il s’agissait de la seconde activité de financement d’Archives Bois-Francs