L’hiver approche, soyez prévoyants et adaptez votre conduite

L’hiver approche, soyez prévoyants et adaptez votre conduite

Crédit photo : Archives

La saison froide ayant déjà débuté, la Société de l’assurance automobile du Québec et le ministère des Transports rappellent aux conducteurs l’importance de certaines recommandations en matière de sécurité routière.

Équiper leur véhicule de quatre pneus d’hiver conformes et en bon état dès que le mercure descend sous 7 °C, c’est-à-dire avant même qu’il y ait présence de glace ou de neige sur la route.

Profiter de l’occasion pour faire faire une mise au point de leur véhicule et pour faire vérifier les essuie-glaces.

Munir leur véhicule d’une trousse de secours pour faire face aux imprévus.

Vérifier la météo et l’état des routes sur Québec 511 et, en cas de doute, reporter leur déplacement.

Puisque l’hiver réserve souvent bien des surprises aux conducteurs, avec des conditions météorologiques et routières variées, il leur est également recommandé :

de déneiger et de déglacer complètement leur véhicule avant de prendre la route, pour avoir une bonne visibilité;

de ralentir à l’approche d’autres véhicules, de garder une distance sécuritaire entre eux et le véhicule qui les précède et, s’il fait beau, de se méfier de la glace noire;

d’allumer les phares de leur véhicule quand le temps est sombre, de sorte que les feux arrière soient visibles des autres conducteurs;

d’être patients en présence de véhicules de déneigement et de leur laisser l’espace nécessaire pour travailler en toute sécurité.

 Nouvelles mesures du Code de la sécurité routière 

Au Québec, les véhicules doivent être munis de pneus d’hiver à partir du 15 décembre jusqu’au 15 mars de l’année suivante. Mais à compter de 2019, cette obligation sera en vigueur à partir du 1er décembre. Par ailleurs, le Code de la sécurité routière stipule maintenant qu’un véhicule couvert de toute matière pouvant s’en détacher et susceptible de présenter un danger, comme de la neige ou de la glace, ne peut circuler sur un chemin public. L’amende prévue est de 60 $ à 100 $ plus les frais.

 Sensibilisation des conducteurs 

Tout au long de la saison hivernale, la Société et le Ministère diffuseront des messages de sensibilisation, notamment sur le réseau routier, le Web et les médias sociaux. À cela s’ajoutera, pour les conducteurs de véhicules lourds, la surveillance accrue des contrôleurs routiers pendant la période hivernale, et plus particulièrement au cours des opérations de déneigement.

Faits saillants :

En 2017, au cours des mois de janvier à mars et en décembre : 11 283 personnes ont été victimes d’accidents :

102 décès (28,4% du nombre de décès);

351 blessés graves (23,4% du nombre de blessés graves);

10 830 blessés légers (30,7% du nombre de blessés légers).

Les causes les plus souvent mentionnées lors de ces accidents sont :

l’inattention ou la distraction (43%);

les conditions météorologiques (27%);

la vitesse (24%).

De 2013 à 2017, au cours des mois de janvier à mars et en décembre, en moyenne :

47% des accidents se sont produits sur une surface sèche ou mouillée;

53% des accidents sont survenus sur une surface enneigée ou glacée.

En 2016, 977 infractions ont été répertoriées pour vitesse trop grande par rapport aux conditions atmosphériques ou environnementales. De ces infractions, 91% ont été commises au cours des mois de janvier à mars et en décembre.

Poster un Commentaire

avatar