Le milieu culturel centricois à l’honneur lors de la 15e édition du GalArt

Le milieu culturel centricois à l’honneur lors de la 15e édition du GalArt

Les gagnants et l'équipe d'animation du GalArt 2018

Crédit photo : Martin Morissette

Culture Centre-du-Québec a célébré le milieu culturel centricois lors de son traditionnel GalArt, qui s’est tenu le 8 novembre à la Maison des arts Desjardins Drummondville. Cette 15e édition de l’événement a permis de récompenser des projets innovateurs, des réalisations exceptionnelles, des artistes de talent et des organismes dynamiques. Une douzaine de prix ont été remis dans les différentes catégories, dont le Prix Hommage qui a été attribué à l’auteur jeunesse Alain M. Bergeron.

Le Prix Hommage

Alain M. Bergeron est un auteur jeunesse qui demeure à Victoriaville. À l’automne 2018, il a dépassé le cap des 250 livres publiés chez plus d’une douzaine d’éditeurs. Il signe plusieurs séries dont les Savais-tu ?, Billy Stuart et Capitaine Static. Certains de ses ouvrages ont été traduits en anglais, en espagnol, en chinois, en néerlandais, en turc, en vietnamien, en japonais et en coréen. Il a vendu plus de 1,5 million de livres dans le monde.

Les Prix aux artistes et aux organismes culturels

Le prix Début de carrière professionnelle des Carrefours Jeunesse Emploi a été attribué à l’artiste en arts visuels Joanie Pépin, résidente de Bécancour. Ses œuvres sont principalement des sculptures suspendues ou des créations murales dont la matière première est le bois.

Le prix Arts médiatiques Télé-Québec a été décerné à la cinéaste et photographe Isabelle de Blois d’Inverness pour le documentaire Les Chinois dépannent, qui se veut une incursion dans la vie de quelques familles chinoises qui possèdent un dépanneur.

 

Le prix Arts de la scène Desjardins a été décerné à l’auteur-compositeur-interprète de Plessisville Gaith Boucher pour le spectacle NIKAMU, « celui qui chante » en montagnais, et qui se veut une collection d’histoires de familles, de villages et de peuples de chez nous.

 

Le prix Arts visuels a été remis à l’artiste photographe d’Inverness Annie St-Jean pour l’exposition Baisers intemporels, qui renouvelle la pratique ancienne de la photographie argentique au moyen de diverses disciplines artistiques ayant pour thème central le baiser.

 

Le prix Contes et légendes de la Société Saint-Jean-Baptiste Centre-du-Québec a été remis au Musée des religions du monde de Nicolet pour la soirée Les légendes du hockey, où le conteur Marc-André Fortin et l’auteur Mathieu Fortin ont concocté des histoires savoureuses et inspirantes en lien avec notre sport national.

Le Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger du Carré 150 à Victoriaville a été récompensé par le prix Diffusion pour l’exposition Déjouer les sens, qui a mis en lumière le renouveau actuel de la fonderie d’art en présentant des artistes-phares en ce domaine.

Le prix Littérature a été attribué à l’auteure-conteuse et illustratrice Jacinthe Lavoie de Notre-Dame-de-Ham pour le conte Le souhait de Petite Souris – Conte d’hiver, le cinquième conte consacré au personnage de Petite Souris.

Le Centre de la biodiversité du Québec à Bécancour a reçu le prix Patrimoine et muséologie pour l’agrandissement de ses locaux, ce qui lui permet maintenant d’accueillir des expositions thématiques et d’offrir un espace polyvalent à sa clientèle.

Le prix Initiative Jeunesse a été remis à la Série Culturelle de Warwick pour le spectacle La vie est musique, destiné à un jeune public de 6 à 12 ans, et qui démontre que du matin au soir, la vie est musique.

Le Prix du Réseau Biblio CQLM a été remis à la Bibliothèque Raymond-Dion de Saint-Pierre-les-Becquets pour l’achat de matériel adapté et de jeux de société intérieurs et extérieurs pour les aînés ainsi que pour ceux qui sont en déclin cognitif.

Chaque lauréat s’est vu remettre une bourse de 500 $ ainsi qu’une œuvre-trophée, réalisée cette année par l’artiste ébéniste Mélodie Laroche de Warwick.

Le jury a de plus remis un Prix Coup de cœur à Étienne Cyr, un artiste-sculpteur de St-Cyrille-de-Wendover qui offre un service d’animation et d’ateliers sous la bannière Imagiréalise : l’art de récupérer.

Mentions spéciales à un organisme de chaque MRC

Encore une fois cette année, une mention spéciale a été décernée à un organisme de loisir culturel, ou ayant un volet culturel, de chaque MRC afin de souligner l’apport de ces organismes à la vitalité culturelle de leur milieu. Les récipiendaires sont le Comité récréatif de Notre-Dame-de-Ham (MRC d’Arthabaska), le Festival des 5 sens (MRC de Bécancour), la Symphonie des jeunes Drummondville (MRC de Drummond), le Comité bénévole de la Table art visuel, artisan et musée (MRC de l’Érable) et la Chorale du Bas-Saint-François (MRC de Nicolet-Yamaska).

La soirée

Animé par le comédien Jonathan-Hugues Potvin, le GalArt a mis de l’avant les talents d’artistes centricois : la troupe Mackinaw a offert un flash mob et une danse en levée de rideau, le conteur Essouma Long a concocté une histoire dont lui seul a le secret, la violoniste Patricia Marcoux nous a offert deux pièces musicales de son cru, et nous avons finalement eu droit à une écriture spontanée de Pierre Luc Houde, artiste en résidence pour la soirée.

Poster un Commentaire

avatar