La diversité culturelle à l’honneur à Plessisville

La diversité culturelle à l’honneur à Plessisville

Un salon de la diversité culturelle se tiendra au Carrefour de L'Érable le jeudi 24 mai. Sur la photo, Dave François, responsable des projets entrepreneuriaux chez Impact Emploi de L'Érable, et les organisateurs Kim Demers-Vigneault et Bryan Isabelle-Lavoie.

Crédit photo : gracieuseté

Kim Demers-Vigneault et Bryan Isabelle-Lavoie, avec l’appui d’Impact Emploi de L’Érable, mettent la dernière main à l’organisation de leur événement : La diversité à Plessisville.

Visant à diminuer les préjugés et faciliter l’intégration des nouveaux arrivants dans la région, le salon gratuit se déroulera le 24 mai à compter de 17 h 30 au Carrefour de L’Érable de Plessisville.

Les visiteurs pourront s’entretenir avec des participants de Jeunesse sans frontières qui ont vécu différentes immersions culturelles à l’étranger. Ils pourront tester leurs préjugés par la réalisation d’un sympathique test informatique ou encore s’inscrire au service de jumelage culturel et linguistique qui sera bientôt sur pied.

Deux témoignages sont également prévus. L’un de Patrick Breton, grand voyageur et l’autre de Aiadh Mhatli, immigrant maintenant résident de Plessisville. «Les visiteurs pourront connaître les perceptions d’un Québécois face à d’autres cultures et celles d’un immigrant face à nos propres coutumes», d’expliquer Bryan Isabelle-Lavoie. «Ce sera très enrichissant», complète-t-il.

Dave François, responsable des projets entrepreneuriaux chez Impact Emploi de L’Érable, explique les étapes qui ont mené à la mise en place de l’événement : «Une invitation a d’abord été lancée aux jeunes de La Samare pour mettre sur pied une activité stimulant l’entrepreneuriat. Par la suite, les participants devaient réfléchir à une problématique de leur communauté. Les constats sur les préjugés et les difficultés pour les nouveaux venus ont stimulé la créativité de Kim et Bryan qui ont alors trouvé des moyens pour améliorer la situation. Ce sont surtout eux qui organisent le tout. Mon rôle est de les accompagner, les appuyer.»

 

Poster un Commentaire

avatar