La dernière équipe au classement en visite à Victoriaville

La dernière équipe au classement en visite à Victoriaville

Crédit photo : Denis Morin

Les Sea Dogs de Saint John, dernière équipe au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), croiseront le fer avec les Tigres de Victoriaville au Colisée Desjardins ce jeudi soir à compter de 19 h.

Pour l’occasion, les Sea Dogs, l’une des équipes les plus jeunes du circuit, seront privés de quatre  joueurs âgés de 16 ans. L’attaquant Josh Lawrence ainsi que les William Villeneuve, Jérémie Poirier et Charlie DesRoches défendent actuellement les couleurs de l’une des trois équipes canadiennes du côté du Défi mondial des moins de 17 ans. Malgré leur jeune âge, ces quatre joueurs demeurent des éléments importants de cette jeune formation.

Parmi les joueurs avec l’équipe actuellement, les principales menaces offensives sont les attaquants Yohan Plamondon (15 points), Maxim Cajkovic (13 points) et Robbie Burt (11 points). Michael Campoli, avec ses neuf points, représente la première option défensive du côté des Néo-Brunswickois. Depuis le début de la campagne, Saint John présente le deuxième plus bas total de buts marqués avec 46. La situation est toutefois pire sur le plan défensif alors que le club a accordé 119 buts, soit 31 de plus que le Titan d’Acadie-Bathurst qui est avant-dernier à ce chapitre. L’avantage numérique en arrache également avec un taux de réussite de 14,5% (18e) tout comme le désavantage numérique avec 70,5% (17e).

Du côté des Tigres, eux qui viennent d’échapper leurs deux dernières parties, il s’agit d’une rencontre qui est certainement à leur portée. Les Victoriavillois sont, d’un point de vue statistique, supérieurs à tous les niveaux. La troupe des Bois-Francs a marqué plus de buts (50), accordé moitié moins de buts (63) et présenté des unités spéciales plus performantes (18,1% en avantage numérique et 76,1% en désavantage numérique).

Ce qui parle également en la faveur des représentants des Bois-Francs, c’est leur fiche à domicile, soit sept victoires, une défaite et un revers en prolongation. Le Colisée Desjardins est en quelque sorte leur château fort et ils se doivent d’en profiter. Jusqu’à présent cette saison, Saint John n’a pas signé une seule victoire sur la route (neuf défaites et un revers en prolongation). Les Sea Dogs sont également au cœur d’une séquence difficile de 11 défaites consécutives.

Poster un Commentaire

avatar