Jonquille : une petite fleur pour une grande cause

Jonquille : une petite fleur pour une grande cause

Raymond Beaudet et Pauline Durand, présidents d'honneur de la campagne de financement, accompagnés de Chantale Dusseault et d’Annie Jean de la Société canadienne du cancer du Centre-du-Québec.

Crédit photo : www.lanouvelle.net

Avec le printemps arrive la campagne de financement de la Société canadienne du cancer (SCC) : la vente des jonquilles. Pour l’organisme, c’est une petite fleur qui permet d’aider une grande cause.

C’est du 22 au 24 mars que les gens seront invités à acheter une des 22 000 jonquilles fraîches, préparées par une multitude de bénévoles. Et cette année, la présidence d’honneur de l’événement a été confiée à Pauline Durand et Raymond Beaudet, respectivement directrice des ventes et du développement des affaires ainsi que directeur général de Promutuel Bois-Francs. Le couple a indiqué être fier de participer à la campagne de la jonquille, dont tout l’argent recueilli sera redistribué dans la région. «La santé, c’est ce qu’il y a de plus important et de plus fragile en même temps», a indiqué Pauline. Les deux sont donc très heureux de pouvoir faire une petite différence avec leur participation à la campagne de financement. «C’est pour nous une chance et un privilège de soutenir cette campagne et ensemble on peut faire la différence», a ajouté Raymond Baudet.

Plusieurs points de vente seront déployés pour cette vente de jonquilles et les bénévoles offriront des bouquets de trois fleurs pour 5 $ ou de dix pour 10 $. Les entreprises, de leur côté, seront sollicitées pour des bouquets corporatifs de 20 fleurs pour 25 $. «L’an dernier, les gens d’affaires avaient bien répondu puisque près de 500 bouquets ont été vendus», a indiqué la présidente du comité local de la Société canadienne du cancer, Chantale Dusseault. Cette dernière rappelle également que la distribution des fleurs, en plus de donner de l’espoir, permet à la campagne de financement de rayonner.

Si l’an dernier cette seule activité florale avait permis de recueillir 33 050 $ (un record), cette année l’objectif a été fixé à 30 000 $. «Mais je suis convaincue que nous allons le dépasser», soutient Mme Dusseault.

Il faut dire que tous sont touchés de près ou de loin par cette terrible maladie. Les statistiques démontrent en effet que dans la seule région du Centre-du-Québec, 1750 personnes reçoivent un diagnostic de cancer chaque année. Et une bonne majorité (69% en 2016) a recours aux services de soutien de la SCC qui sont la recherche, la prévention et le soutien aux personnes touchées par la maladie.

Les entreprises qui souhaitent réserver leurs bouquets à l’avance peuvent communiquer au 819 752-9057 ou par courriel à cdusseault2@videotron.ca.

Poster un Commentaire

avatar