Jessy Lacourse soutire le bronze au relais 4 x 800 m

Jessy Lacourse soutire le bronze au relais 4 x 800 m

Jessy Lacourse a eu à jouer un peu du coude lorsqu’elle a pris possession du témoin. Elle était la deuxième coureuse de son équipe qui pointait alors en neuvième position.

Crédit photo : Jules Baril

De passage aux Championnats canadiens universitaires, la Victoriavilloise Jessy Lacourse a remporté, en compagnie de ses coéquipiers du Rouge & Or de l’Université Laval, la médaille de bronze au relais par équipe 4 x 800 m.

C’est en compagnie de ses coéquipières Caroline Pomerleau, Aurélie Dubé-Lavoie et Emma Galbraith que Lacourse a été en mesure de s’emparer de la troisième place grâce à un temps de 8:52.64 (record québécois). Il s’agissait d’ailleurs de la toute première médaille du Rouge & Or au niveau national dans le relais 4 x 800 m. C’est l’Université de Toronto qui est repartie avec l’or (8:43.93) tandis que l’Université de Guelph a mis la main sur l’argent (8:49.39). «Ça a été tout un travail d’équipe, car sans notre acharnement, ça ne serait pas arrivé. Nous savions que nous avions une bonne équipe, mais tout devait tomber en place. Au dernier tour, c’est Emma qui avait le témoin et elle a dépassé l’équipe qui détenait la troisième place. Ça s’est joué dans les 100 derniers mètres», a expliqué la talentueuse coureuse de 21 ans.

Lacourse a également pris part au 1500 m et au 3000 m, où elle a terminé en 11e et en 5e place respectivement. «Au 3000 m, ça a bien été. J’étais classé cinquième au Canada et c’est la position à laquelle j’ai terminé. Je n’ai pas fait le temps que j’espérais, mais ce n’est pas plus grave que ça. C’était une bonne course et non une excellente course. Au 1500 m, je n’étais plus vraiment là. J’étais fatiguée mentalement. Je préfère passer à autre chose concernant cette course.»

La recrue sur le circuit universitaire avait auparavant fait une razzia de médailles d’or au Championnat universitaire québécois d’athlétisme puisqu’elle a mis la main sur l’or au 1000 m, au 1500 m, au 3000 m et au relais 4 x 800 m. À la vue de ses plus récentes performances au Championnat U Sports, elle se montre donc déterminée à effectuer, un jour, pareil exploit sur l’échelle nationale. «Ce sera difficile de réaliser de tels résultats au niveau national, mais d’obtenir des médailles chaque année demeure l’un de mes objectifs. J’aimerais bien faire un podium individuel l’an prochain, que ce soit au 1500 ou au 3000 m. D’ailleurs, beaucoup de filles quittent, car elles auront terminé l’université ou leur cinquième et dernière année d’admissibilité. En 2018, c’était l’année où il y avait le plus de profondeur en demi-fond chez les femmes. Ça paraissait puisqu’il y avait énormément de bonnes coureuses», a souligné celle qui poursuit des études en Éducation au préscolaire et enseignement au primaire.

Maintenant que les Championnats canadiens universitaires d’athlétisme sont chose du passé, Lacourse se tournera vers des camps d’entraînement en altitude au cours des mois de mai et de juin. Durant l’été, elle prendra notamment part aux Championnats canadiens d’athlétisme.

Poster un Commentaire

avatar