Tiques et maladie de Lyme : la progression se poursuit dans la région

Alors que la saison estivale bat son plein, de nouvelles données de l’Institut national de santé publique du Québec dévoilent une progression de la présence de tiques et du risque de contracter la maladie de Lyme partout au Québec, dont en Mauricie et au Centre-du-Québec. 

Plusieurs nouvelles municipalités de la région sont maintenant considérées comme étant endémiques, soit des endroits où le risque de contracter la maladie de Lyme est accru.

La Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec rappelle les principaux conseils de prévention quant aux piqûres de tiques :

Durant les activités extérieures, portez des vêtements longs de couleur pâle;

Appliquez un chasse moustique contenant du DEET ou de l’icaridine;

Marchez dans le centre des pistes ou des sentiers dégagés;

Évitez de marcher dans les hautes herbes ou les feuilles mortes;

Après l’activité extérieure, examinez-vous pour détecter la présence de tiques sur le corps;

Vérifiez l’équipement de plein air pour éviter l’introduction accidentelle de tiques dans la maison et mettez les vêtements dans une sécheuse à haute chaleur pendant 10 minutes.

Si vous vous faites piquer par une tique, retirez-la dès que possible en utilisant la méthode appropriée. Ensuite, appelez Info-Santé 811; l’infirmière vous indiquera si vous devez consulter un professionnel de la santé. Un traitement préventif (prophylaxie postexposition) peut être offert aux personnes qui ont été piquées dans des secteurs géographiques ciblés et qui répondent aux critères déterminés.

Pour plus d’informations, consultez le ciusssmcq.ca/ete.