Rock la Cauze supportera trois organismes

Fidèle à son habitude, l’organisation de Rock la Cauze Laquerre Ford remettra encore en 2024 de l’argent à des organismes du milieu. Elle en a retenu trois cette année : le BLITSS, l’Ami-Temps des Bois-Francs et le Réseau Autonomie Santé.

Le dévoilement des trois organismes choisis s’est fait, lundi avant-midi, en conférence de presse à la Place communautaire Rita-St-Pierre de Victoriaville.

« Les causes constituent une des essences de Rock la Cauze. On s’en fait parler par les festivaliers désireux de connaître les organismes choisis. Même les groupes de musique nous en parlent. Ils ont un certain attachement », a souligné le vice-président James Casey.

« Ce qui est important dans le choix de nos causes, a-t-il ajouté, c’est qu’on veut faire une différence pour les organismes de notre région. »

Bon an mal an, Rock la Cauze remet entre 40 000 $ et 45 000 $ aux organismes du milieu. « Avec le groupe annoncé SUM 41, la réponse est très bonne. On s’attend encore d’être dans les mêmes eaux et on peut même rêver de remettre encore davantage d’argent », a indiqué le président Yanick Poisson.

Depuis 2018, pas moins de 130 000 $ ont été distribués à différents organismes pour les aider dans la réalisation de projets et l’accomplissement de leur mission.

Les organismes retenus

Le BLITSS (Bureau de lutte contre les infections transmises sexuellement et par le sang) est un organisme, desservant le Centre-du-Québec, qui fait des interventions et de la prévention en matière de santé sexuelle et affective. « Nous sommes très contents d’avoir été choisis, a exprimé la directrice Mylène St-Pierre. Nous sommes en développement. Depuis l’an dernier, on se retrouve dans les écoles secondaires. L’argent va nous aider à poursuivre notre développement, à continuer nos actions s’inscrivant dans notre mission globale. La somme sera utilisée vraiment très efficacement. »

L’Ami-Temps des Bois-Francs, pour sa part, est une maison offrant des services de répit aux familles de personnes présentant une limitation physique, intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou un polyhandicap.

« C’est un honneur pour nous de collaborer avec Rock la Cauze. Nous travaillons beaucoup sur l’inclusion de nos participants. Nous faisons beaucoup d’activités avec eux dans la communauté, explique Kim Bellavance. Avec l’argent, nous pourrons continuer de développer nos activités et nos sorties avec nos participants. »

De son côté, le Réseau Autonomie Santé vient en aide aux personnes handicapées pour favoriser leur participation à des activités de plein air. « Nous sommes très contents du support de Rock la Cauze, d’autant que nous ne disposons pas de financement de la santé et des services sociaux », a souligné Denis Laliberté, membre du conseil d’administration.

L’organisme, a-t-il noté, amène de nombreux participants à des courses inclusives au Centre-du-Québec, comme le Grand défi de Victoriaville et Fort dans la course à Warwick. « L’argent nous aidera en matière de transport, de logistique et d’inscription », a précisé M. Laliberté, ajoutant que l’organisme effectue de plus et plus « de petits miracles » en répondant à des demandes qui lui sont adressées.

« De petits gestes qui contribuent à briser l’isolement des personnes en situation de handicap, a renchéri Éric Sévellec, membre fondateur. En leur faisant faire du sport, en les intégrant à des personnes qui ne sont pas handicapées, on rapproche deux mondes qui ne se connaissent pas forcément. Cela permet notamment à des personnes sans handicap de se rendre compte de la valeur et des capacités des personnes aux prises avec des limitations. »

Éric Sévellec constate que les mentalités changent de plus en plus. « La société s’ouvre, c’est positif. Merci à Rock la Cauze de faire une place aux personnes à mobilité réduite », a-t-il conclu.

Le président de Rock la Cauze, Yanick Poisson, a terminé en faisant savoir que l’organisation, toujours en attente de certaines confirmations, devrait être en mesure d’annoncer, dans les prochaines semaines, une bonne partie des artistes qui monteront sur les planches de l’événement au mois d’août.

En visitant le www.rocklacauze.com/billets, les intéressés peuvent se procurer leur laissez-passer pour la fin de semaine au plus bas prix de l’année.