Les Tigres emmagasinent de précieux points

Le week-end des Tigres de Victoriaville, avec cinq points sur une possibilité de six, satisfait grandement l’entraîneur-chef Carl Mallette. Il affirme beaucoup aimer ce qu’il voit sur la patinoire, incluant le travail constant et la confiance, malgré une fin de match décevante vendredi dernier.

Le premier match de cette série de trois a en effet donné droit à une remontée de quatre buts pour les Olympiques de Gatineau qui ont enflammé leurs partisans, avec une victoire de 5 à 4 en prolongation. Les Félins ont perdu de la force au fur et à mesure que la deuxième période avançait, pour ainsi ouvrir la porte à cette poussée des Olympiques.

Dans le revers, Justin Larose s’est distingué chez les Tigres avec deux buts et une passe. « Nos adversaires méritaient la victoire. Dix joueurs se sont vraiment présentés et c’est décevant de perdre un match comme ça. Mais au moins, on a pu amasser un point de plus au classement », déclarait Carl Mallette après le match de vendredi.

Le lendemain, au Colisée Desjardins, les Tigres ont repris le sentier de la victoire, disposant du Phoenix de Sherbrooke 6 à 3 devant plus de 3000 spectateurs. « Malgré le trajet en autobus et une fatigue normale dans les circonstances, on a pu se reprendre et jouer un gros match », soutient Carl Mallette. Ce dernier affirme que les Tigres ont abordé cette partie de la même manière qu’un duel des séries éliminatoires.

« Nous avons appris de la défaite de vendredi et l’émotion était au rendez-vous », allègue-t-il. Moins de 24 heures plus tard (dimanche), toujours au Colisée Desjardins, les Tigres ont disposé des Remparts de Québec, les champions, en titre, par la marque de 6 à 2.

« Quand on gagne, on est plus confiant et on joue mieux avec la rondelle. Je sens vraiment que les gars jouent avec aplomb », mentionne Carl Mallette. Celui-ci est d’ailleurs ravi de constater que son équipe lutte pour la première place de l’association Ouest.

« C’est à la hauteur de mes attentes jusqu’à maintenant. Notre équipe a atteint une belle maturité depuis quelques semaines. Nous sommes très difficiles à battre en temps réglementaire. Et notre style de jeu, en place depuis quatre ans, est efficace. Avec deux excellents gardiens de but en plus, on peut viser les sommets », affirme-t-il.

Carl Mallette n’est pas trop inquiet de prendre la route pour les trois prochains matchs, alors que les Tigres seront à Shawinigan jeudi, à Val-d’Or le samedi 2 décembre et à Rouyn-Noranda le lendemain. « On connaît très bien les Cataractes et on sait donc à quoi s’attendre. Ce sera par la suite notre premier voyage de la saison en Abitibi-Témiscamingue. On va prendre ça un match à la fois et continuer à travailler très fort à chaque sortie », conclut-il.