Les petits pas de la troupe de Marie-Belle

La troupe de danse de Marie-Belle Lebeau, qui offre gratuitement des répétitions de danse pour les jeunes de 3 à 16 ans à Daveluyville, continue son parcours et proposera une nouvelle série de représentations en mai, toujours dans des résidences pour personnes âgées ou CHSLD de la région.

L’instigatrice du projet, Marie-Belle Lebeau, a indiqué que sa troupe avait beaucoup rayonné depuis novembre dernier. Elle a même été contactée par les organisateurs de la Semaine québécoise intergénérationnelle afin de lui suggérer de participer au concours qu’ils organisent et qui remettra des bourses de 1000 $ à la fin du mois de mai. Ce qu’elle a fait bien entendu et on connaitra les gagnants lors de la semaine du 19 au 25 mai. 

C’est justement au cours de ce mois que Marie-Belle et ses 80 petits danseurs seront en tournée du spectacle qu’ils préparent actuellement et qui s’inspire du conte d’Aladin. « Nous allons visiter une dizaine de résidences et les répétitions vont bon train. Pour ce nouveau spectacle, il y aura davantage de numéros et ceux-ci seront plus élaborés », promet-elle.

Cette tournée constitue une véritable expérience, autant pour les enfants qui y participent que pour les personnes âgées qui en sont spectateurs. Pour les petits, ils ont accès à des cours de danse et apprennent des chorégraphies, tout à fait gratuitement, ce qui leur permet un passe-temps intéressant, peu importe la situation financière de la famille.

Le nombre de participants est à la hausse pour la deuxième série de spectacles et Marie-Belle indique que les jeunes viennent de plus loin qu’avant, jusque de Victoriaville même pour bénéficier de ce loisir gratuit. Séparés par groupes d’âge, les enfants répètent une fois par semaine (Marie-Belle est là trois soirs). « Le lundi, c’est au Carrefour des générations alors que le mardi et le jeudi, nous avons développé une association avec la FADOQ qui prête son local », apprécie-t-elle. 

Tous se préparent pour les représentations qui auront lieu dans les résidences, mais aussi pour celle prévue le 25 mai dès 18 h, dans le cadre du Festival rétro de Daveluyville. 

C’est donc dire que ce projet de danse, qui a finalement vu le jour l’automne dernier, se développe bien. « Les idées fusent et ça fonctionne. J’en suis moi-même étonnée », confie l’idéatrice. Si bien qu’elle voudrait bien élargir le territoire de diffusion et fait même des démarches vers Victoriaville et les alentours. 

Elle donne beaucoup de son temps pour le succès de la troupe. En plus des répétitions, elle travaille aux costumes et décors, en plus de solliciter les lieux de diffusion. Marie-Belle a même enregistré sa troupe en tant qu’OBNL en janvier et a demandé des subventions et commandites. L’argent ainsi recueilli servira, comme elle l’indique, à offrir gratuitement le spectacle dans les résidences et CHSLD. Actuellement, afin de financer la location d’autobus pour amener toute la troupe, elle se doit de demander un montant de 150 $ pour couvrir un minimum de frais. Elle voudrait tout offrir gratuitement et en faire bénéficier le plus grand nombre.