Hommage au «trésor» de Notre-Dame-de-Ham

Hommage au «trésor» de Notre-Dame-de-Ham

La remise du prix Hommage du Carrefour d'entraide bénévole. De gauche à droite

Bien sûr qu’à Victoriaville, il y a une plus grande concentration de bénévoles que dans les plus petites municipalités, observe le préfet de la MRC d’Arthabaska, Lionel Fréchette. «Mais dans une petite communauté, le bénévolat constitue un véritable trésor», a-t-il ajouté.

C’est dans cet esprit que le Carrefour d’entraide bénévole a remis son annuel prix Hommage au Comité de développement de Notre-Dame-de-Ham à l’occasion du lancement de la 43e Semaine nationale d’action bénévole, du 23 au 29 avril.

En décernant le prix au Comité, entre autres représenté par la chargée de projet et administratrice Geneviève Boutin, la directrice générale du Carrefour, Isabelle Verville a souligné le dynamisme, la créativité et la grande humanité de ce groupe d’une soixantaine de bénévoles.

Mme Verville a expliqué qu’il n’y avait pas si longtemps, Notre-Dame-de-Ham portait l’étiquette peu enviable de municipalité «dévitalisée» et que le sentiment d’appartenance avait déserté ses rangs.

Créé en 2010, le Comité lui avait redonné de l’élan, ses jeunes chargées de projet, Mme Boutin et Christelle Leclerc, débordantes d’enthousiasme, sont allées à la rencontre des citoyens, initiant des projets à leur image.

Cela a donné des camps de jours estivaux pour les jeunes, la rénovation de la salle municipale ainsi que celle du bâtiment attenant à la patinoire, le rehaussement des installations du parc.

Plus encore, le Comité a organisé des activités réunissant jeunes et aînés, comme Papi et mamie à l’école ainsi qu’une pièce de théâtre intergénérationnelle. C’est aussi grâce au Comité et avec la collaboration de la Sécurité alimentaire que, désormais, des bénévoles effectuent la distribution de denrées aux familles qui en ont besoin.

«Nous vous rendons hommage afin de souligner votre dynamisme, votre entraide, votre créativité et votre grande humanité», a dit Mme Verville.

À la mémoire de Francine Langlois

Francine Langlois qui a dirigé le Carrefour pendant 18 ans, après y avoir œuvré pendant 15 ans, était encore là, d’une certaine façon.

Plusieurs, tant du Carrefour que du côté des élus ayant pris la parole, ont eu une pensée pour Mme Langlois décédée il y a un peu plus d’une semaine. Une bougie à son effigie était allumée.

«Elle ne serait pas contente qu’on soit triste», a dit le maire de Victoriaville, André Bellavance, soulignant la grande influence qu’elle a exercée dans le milieu du bénévolat, ayant fait du Carrefour, une «plaque tournante» en ce domaine.

Sous le thème «Bénévoles : créateurs de richesses», la Semaine nationale de l’action bénévole permet de rappeler la valeur du travail accompli par les bénévoles, a dit la présidente du Carrefour Diane Fréchette.

Chaque année, le Carrefour compile des statistiques en provenance de tous les organismes qui n’existeraient pas sans l’apport de ces gens qui donnent de leur temps. Isabelle Verville a signalé que malgré le fait que le Carrefour a recueilli moins de réponses à son sondage qu’à l’habitude, les chiffres demeuraient impressionnants.

Sur une grande carte de la MRC d’Arthabaska, le Carrefour a comptabilisé 6441 bénévoles ayant donné 391 743 heures, ce qui représente 9% de la population de la MRC, a observé Mme Verville. «Imaginez si l’on devait payer tout ce monde!», a lancé le personnage du «pirate» lorgnant l’emplacement de chacun de ces «trésors».

Présent lors du lancement, le député fédéral Alain Rayes a salué le Carrefour qui rend hommage aux bénévoles, «ce qu’on devrait faire tous les jours. Le député provincial Éric Lefebvre a parlé des bénévoles comme d’une «grande richesse», un «capital» qui rend une communauté dynamique.