Feux de circulation : une annonce bien accueillie

Feux de circulation : une annonce bien accueillie

Cette intersection, route 116 et Hôtel-de-Ville, verra l'implantation d'un feu de circulation, tout comme l'intersection route 116 et rue Gauthier

Crédit photo : www.lanouvelle.net - Archives

Ce projet, on l’attend depuis un bon moment à Warwick. C’est fait, ou presque, puisque le ministère des Transports du Québec a confirmé, en présentant sa programmation de chantiers routiers, la réalisation des aménagements aux intersections de la route 116  et des rues Gauthier et de l’Hôtel-de-Ville.

«L’annonce est bien reçue, oui, par le conseil municipal, mais aussi par la communauté. J’ai beaucoup reçu de courriels de gens qui se disent très soulagés et qui ont hâte de voir la réalisation des projets», a indiqué le maire Diego Scalzo rencontré après la séance du conseil municipal, lundi.

Non seulement des feux de circulation seront installés aux intersections ciblées, mais le terre-plein central se prolongera de la rue de l’Hôtel-de-Ville jusqu’à l’intersection de la rue Gauthier. «C’est, du moins, ce qu’indiquaient les derniers plans qu’on a pu consulter. Les lumières de rue doivent aussi être déplacées», a précisé le maire Scalzo.

L’implantation des feux de circulation viendra aussi sécuriser la traverse du Parc linéaire des Bois-Francs à la route 116 à la hauteur du parc industriel Léo-Beauchesne (rue Gauthier).

«C’est un projet de plusieurs millions de dollars», a rappelé le maire Scalzo.

Un projet évalué entre un et cinq millions de dollars, selon ce  qu’indique le MTQ dans sa liste des projets annoncés.

À Warwick, le projet pourrait se mettre en branle sous peu. «Le MTQ m’a fait savoir par courriel qu’il allait lancer sous peu les appels d’offres», a précisé la directrice générale Lise Lemieux.

Loisirs et culture

Une autre municipalité a conclu une entente avec Warwick concernant la participation aux activités de loisirs et culture en 2018. Il s’agit de Saint-Valère.

«La liste grossit. Saint-Valère s’ajoute notamment à Tingwick, Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Kingsey Falls, Sainte-Séraphine et Saint-Samuel. On souhaite la bienvenue aux gens de Saint-Valère dans notre belle municipalité», a mentionné le maire Scalzo.

Pour Saint-Valère, cela représente une contribution d’un peu plus de 2700 $.

À ce jour, huit municipalités ont conclu une entente avec Warwick.

Embauches

Le conseil municipal a confirmé, lundi soir, l’embauche d’une nouvelle technicienne en aménagement du territoire, Isabelle Nadeau.

L’embauche fait suite au départ d’Antoine Piché qui était entré en fonction le 11 septembre dernier.

La Ville de Warwick a, par ailleurs, confié le poste d’horticultrice à Lina Verville, une résidente de la municipalité.

Elle accomplira sa tâche pendant 16 semaines à compter du 16 avril. Au besoin, elle pourra compter sur un aide-horticulteur.

Les travaux d’horticulture à Warwick, a-t-on rappelé, sont supervisés par le Parc Marie-Victorin de Kingsey Falls.

Contrats octroyés

La réunion de mars du conseil municipal warwickois a permis aux élus d’attribuer certains contrats.

Une firme de Thetford Mines a été retenue pour le marquage des chaussées au coût de quelque 13 900 $.

Le fauchage aux abords des routes revient à une entreprise de Drummondville, un contrat de près de 13 000 $.

Une compagnie de Saint-Hyacinthe, pour sa part, s’est vu confier le balayage des rues pour un montant de près de 12 000 $.

Enfin, une dépense maximale de 25 000 $ est prévue pour l’inspection et la mise à jour d’une pompe de la station Saint-Albert. La dernière inspection a été effectuée il y a cinq ans. Il en avait alors coûté 15 000 $.

Poster un Commentaire

avatar