Vol et fraude : la cause de Bernard Beaudet reportée en novembre

Vol et fraude : la cause de Bernard Beaudet reportée en novembre
La cause de Bernard Beaudet a été remise au 28 novembre. (Photo TC Media - Archives)

VICTORIAVILLE. Représenté par son avocat Me Denis Lavigne, l’ex-directeur du Service de sécurité incendie de Warwick, Bernard Beaudet, a vu sa cause reportée au 28 novembre.

L’accusé n’était pas présent au palais de justice de Victoriaville, lundi matin. Son avocat, Me Lavigne, a demandé un délai au juge Bruno Langelier de la Cour du Québec, question de prendre connaissance de l’ensemble de la preuve. «Je souhaite prendre connaissance de cette preuve volumineuse avant de fixer, s’il y a lieu, une date pour une enquête préliminaire», a indiqué le procureur de Bernard Beaudet.

L’ex-chef pompier warwickois, arrêté en avril par l’Unité permanente anticorruption (UPAC), fait face à six chefs d’accusation de fraude et de vol de plus de 5 000 $, d’abus de confiance, de fabrication et d’utilisation de faux documents.

Les faits qu’on lui reproche se seraient déroulés sur une période de quatre ans entre le 7 mars 2010 et le 12 mars 2014.

Huit jours après son arrestation, Bernard Beaudet a été congédié par le conseil municipal de Warwick.

Alex Giguère : la suite en octobre

Accusé de conduite dangereuse causant des lésions, le Victoriavillois Alex Giguère a vu sa cause reportée au 20 octobre.

Son avocat, Me Jean-Philippe Anctil, a fait valoir la tenue de discussions avec la poursuite en vue d’un possible règlement du dossier.

«Des discussions sont en cours au sujet de la reconstitution de l’accident et du rapport d’expert», a précisé Me Anctil.

Giguère fait face à la justice relativement à une collision frontale survenue en août 2013 sur la rue Landry à Saint-Norbert-d’Arthabaska.

La collision avait fait cinq blessés mineurs, dont l’accusé lui-même.

Selon la SQ, le jeune conducteur, peu avant l’accident, circulait, avec trois autres passagers dans sa voiture, à vive allure. Il a dérapé en haut d’une côte pour aller heurter un véhicule venant en sens inverse dans lequel prenaient place deux adultes et deux enfants.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires