Trois interventions en moins de 10 heures pour le SSIRÉ

Trois interventions en moins de 10 heures pour le SSIRÉ
Troisième appel, en moins de 10 heures, pour une intervention sur la route des Chalets à Saint-Ferdinand. (Photo : www.lanouvelle.net)

Les pompiers du Service de sécurité incendie régional de L’Érable (SSIRÉ) ont été tenus occupés, répondant à un appel pour un feu de résidence et deux autres pour des incendies de bâtiment agricole.

Tout a commencé en soirée, mercredi, peu après 21 h 30. Appelés pour un feu de résidence, les sapeurs se sont rendus à une propriété du 5e et 6e rang dans la Paroisse de Plessisville. « Heureusement, il ne s’agissait que d’un refoulement de fumée de l’installation de chauffage. Nous avons ventilé la résidence et inspecté l’installation qui était conforme », a indiqué le directeur du SSIRÉ, Éric Boucher.

Jeudi matin, il était 6 h 20 lorsque l’alarme a de nouveau retenti pour le SSIRÉ. L’appel signalait un feu de bâtiment agricole sur le 4e rang Nord à Saint-Ferdinand. Une vingtaine de pompiers des casernes 13 et 45 ont été mobilisés.

Il s’agit de l’entreprise agricole d’un ancien pompier. « Son père, en arrivant pour travailler, a aperçu une lueur dans l’étable. Il a constaté qu’un tracteur avait pris feu à l’intérieur. Avec un autre tracteur, le véhicule en feu a été sorti et éloigné du bâtiment », a fait savoir le directeur Boucher.

Il était temps parce que les flammes commençaient à toucher au plafond. « Mais à notre arrivée, tout était éteint. Nous avons procédé aux vérifications qui s’imposaient », a précisé l’officier. L’intervention de la brigade a duré environ une heure.

Les dommages se limitent au tracteur. Le bâtiment n’a été que très légèrement endommagé. L’incendie aurait été causé par le câblage au niveau d’une batterie.

Les sapeurs n’allaient pas demeurer inactifs très longtemps puisqu’ils ont reçu au milieu de la matinée, vers 9 h, un autre appel pour un feu de bâtiment agricole, cette fois sur la route des Chalets à Saint-Ferdinand.

« Il s’agit de la ferme de l’un de nos pompiers. À son arrivée, il a constaté une fumée blanche dans toute l’étable. Convaincu qu’il s’agissait d’un incendie, il a rapidement donné l’alerte », a raconté Éric Boucher.

De nombreux sapeurs des casernes 13, 45 et 58 ont été déployés. « La fumée blanche était toujours bien présente à notre arrivée. On a effectué des recherches pour en trouver l’origine. On a ventilé les lieux, puis scruté tout le bâtiment », a expliqué le directeur du SSIRÉ.

Les pompiers ont utilisé leur appareil pour détecter les gaz. Aucune combustion n’a été relevée.

Finalement, les intervenants ont identifié le problème. « Il y a eu déversement d’une faible quantité d’acide utilisé pour le nettoyage du plancher. C’est ce qui a dégagé la fumée. Heureusement, en raison de la petite quantité, aucune bête n’a été incommodée », a assuré le directeur Boucher.

L’intervention des pompiers, dans ce cas, a duré deux heures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires